Le télétravail reste encouragé mais ne doit pas devenir la norme

Le télétravail reste encouragé mais ne doit pas devenir la norme
peinture

Boursier.com, publié le lundi 15 juin 2020 à 10h12

"J'ai toujours considéré que ce n'était pas la panacée", a déclaré Bruno Le Maire sur franceinfo.

La France entame ce lundi une nouvelle phase de déconfinement, avec une semaine d'avance. Qu'en est-il du télétravail, méthode très largement adoptée par les Français ces dernières semaines ? "Le télétravail reste souhaitable dans la mesure où ça permet d'avoir une reprises progressive, de limiter la circulation du virus mais j'ai toujours considéré que ce n'était pas la panacée", a dit Bruno Le Maire sur franceinfo.

Cette approche "indispensable en période de circulation (...) n'est pas la solution définitive globale pour tout le monde du travail en France", a précisé le ministre a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.en assurant que "la reconstruction économique est la priorité absolue nationale des prochains mois".

Risques psycho-sociaux

Les diverses études et les chiffres du gouvernement ont montré que 30 à 40% des Français ont travaillé depuis chez eux ces dernières semaines, et beaucoup continuent d'ailleurs de privilégier cette solution. Les propos du patron de Bercy font écho à ceux du président du Medef.

"Le télétravail n'est pas l'alpha et l'oméga", a estimé il y a quelques jours sur Europe 1 Geoffroy Roux de Bézieux. "Le télétravail a amené beaucoup de satisfaction pour certains salariés, mais aussi des contraintes, parfois des 'burn-out', des problèmes de management au sein des entreprises", selon lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.