Le trafic aérien divisé par deux en une semaine, avec les nouvelles restrictions

Le trafic aérien divisé par deux en une semaine, avec les nouvelles restrictions©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 février 2021 à 09h40

Le gouvernement a interdit à partir de dimanche dernier toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne, sauf motif impérieux.

Le trafic aérien a été divisé par deux depuis dimanche dernier, date d'entrée en vigueur des nouvelles mesures de restriction sanitaire pour les personnes venant de l'extérieur de l'Union européenne et d'outre-mer.

"Chaque jour ce sont de moins en moins de personnes qui se présentent parce que les mesures sont de plus en plus respectées", a déclaré sur LCI le ministre chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari dimanche.

Interdictions des entrées et sorties

"Je crois que ça porte ses fruits avec une circulation divisée par deux par rapport à la semaine dernière", a-t-il ajouté, en précisant que le trafic aérien avait déjà été divisé par cinq avant la mise en place de ces mesures.

Le gouvernement a interdit à partir de dimanche dernier toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne, sauf motif impérieux.

Toute entrée à partir d'un pays de l'Union européenne est également conditionnée à la réalisation d'un test PCR, à l'exception des travailleurs transfrontaliers.

Contrôles renforcés

Jean-Baptiste Djebbari a fait savoir que 153.000 contrôles de la police aux frontières avaient été réalisés depuis cette date et que le trafic outre-mer avait diminué de 70%.

Ces mesures seront maintenues tout au long du mois de février au moins, a ajouté le ministre chargé des Transports, qui a précisé qu'il fallait deux à trois semaines pour voir leur impact réel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.