Le trafic de drogue bientôt pris en compte dans le PIB français

Le trafic de drogue bientôt pris en compte dans le PIB français©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 janvier 2018 à 20h52

Le calcul du produit intérieur brut (PIB) de la France intégrera bientôt les revenus du trafic de drogue. Un changement qui sera effectif à partir de la prochaine publication des comptes nationaux annuels programmée pour fin mai, explique l'Insee mardi dans un communiqué. Il a été décidé "à la demande d'Eurostat", l'office statistique de l'Union européenne.

Actuellement, la France n'intègre ces revenus liés aux ventes de stupéfiants que dans ses chiffres transmis à Eurostat, mais elle s'est finalement alignée sur les autres pays européens, qui appliquent ce règlement communautaire depuis 2014. L'Espagne, le Royaume-Uni et l'Italie ont pris ce virage, et ce nouveau système de compte a entraîné une révision à la hausse de leur produit intérieur brut. "Il en résultera une révision en très légère hausse du niveau du PIB", pour la France, note de son coté l'Insee.

2,2 milliards d'euros de correction ?

La variation pourrait être de l'ordre de 0,1 point de PIB, selon Ronan Mahieu, chef du département des comptes nationaux à l'Insee, cité par l'agence de presse Reuters. Avec un produit intérieur brut dépassant les 2.200 milliards, cela représenterait donc une correction d'environ 2,2 milliards d'euros. Selon une première estimation publiée mardi matin par l'Insee, aux normes actuelles, la croissance de l'économie française a atteint 1,9% en 2017.

Bruxelles souhaitait aussi voir les revenus liés à la prostitution relevant de réseaux être pris en compte, mais l'Insee a refusé, estimant que le consentement des prostituées n'était "probablement pas vérifié".

Ce changement s'effectue dans le cadre d'une plus vaste refonte des normes comptables, précise l'institut de la statistique. L'année de référence pour le calcul de la croissance du PIB sera désormais 2014, alors que les calculs se font actuellement en base 2010. Les principaux changements prévus par ces nouvelles normes "portent sur les transactions de l'économie nationale avec le reste du monde, ainsi que sur les estimations de flux de revenus de la propriété", précise l'Insee dans son communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
16 commentaires - Le trafic de drogue bientôt pris en compte dans le PIB français
  • avatar
    flachsky -

    ce qui prouve bien que cela rapporte a l'état alors qu'ils prétendent leur faire la guerre, a savoir que tout les trafiques rapporte au gouvernement,se sont eux les premiers mal honnête et qui nous gouvernent en plus,mais eux seul ont le droit de faire,cela vas encourager les trafiquants a aller plus de l'avant; quel exemple!

  • avatar
    ralleur -

    Le calcul du produit intérieur brut (PIB) de la France intégrera bientôt les revenus du trafic de drogue.
    Dans ce cas nous allons avoir des chiffres truqués qui vont permettre de rentrer dans les normes établies à Bruxelles mais seulement de façon fictive .

  • avatar
    bertil49 -

    Si je comprend bien, si on veut participer à la hausse du PIB, donc aider notre pays à rentrer dans les chiffres de Bruxelles, on a tout interêt à faire du traffic de drogue qui a un ratio de rentabilité extraordinaire.
    Mais je rêve ...... il n'y a donc plus aucune morale dans ce pays...... je trouve ça vraiment choquant !!!! Comment un Bruno Le Maire peut accepter une chose pareille, moi qui l'ai "soutenu" ^pendant sa campagne........ On marche sur la tête.... On interdit, mais si on le fait, on le comptabilise pour soi disant équilibrer des chiffres. Scandaleux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • avatar
    charmam65 -

    a quand le remboursement des frais de la fréquentation des prostituées ??

  • avatar
    beppi -

    je rêves, jusqu'où ira la déchéance moral de ce pays ?