"Le train de réformes engagé par le gouvernement a le soutien de la majorité silencieuse" estime Emmanuel Macron

"Le train de réformes engagé par le gouvernement a le soutien de la majorité silencieuse" estime Emmanuel Macron©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 09 mai 2018 à 15h28

Le président de la République, Emmanuel Macron, reste toujours aussi déterminé... C'est en tout cas ce qui ressort du Conseil des ministres qui a eu lieu ce mercredi matin, à quelques heures d'une réunion entre les syndicats de la SNCF.

Macron et son gouvernement sur la même longueur d'onde

Les organisations syndicales de la compagnie ferroviaire vont certainement annoncer la poursuite de la grève mercredi après-midi, mais malgré tout, le gouvernement ne lâchera rien !

A la sortie sortie de Conseil des ministres, Benjamin Griveaux a rapporté les propos du Président de la République : "le train de réformes engagé par le gouvernement depuis maintenant des mois a le soutien d'une majorité silencieuse de nos concitoyens".

Lundi, le Premier ministre, Edouard Philippe, a reçu les principaux syndicats de la SNCF afin de reprendre les discussions concernant la réforme tant décriée. Les deux camps se sont finalement séparés sans grande avancée et Edouard Philippe a exclu de revenir sur les principaux points de la réforme...

Une "Fête à Macron" pour refaire l'élection

Le président de la République a également eu un mot à propos de la "Fête à Macron" de samedi dernier, organisée par François Ruffin et soutenu par la France Insoumise. "Il a rappelé que le sous-jacent de cette mobilisation était un discours qui voulait rejouer l'élection et refaire dans la rue ce qui avait été perdu dans les urnes", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Selon le parti d'extrême gauche, cette "fête" a rassemblé 160.000 personnes, tandis que la police en a décompté 40.000. Un tweet du porte-parole de la France Insoumise, Alexis Corbière a également suscité de nombreuses moqueries, le jour même de la manifestation...

Le député de Seine Saint-Denis a en effet posté une photo aérienne des Champs Elysées, qui datait du rassemblement populaire qui avait réuni plus d'un million de personnes après la victoire de la France à la Coupe du monde de football, en 1998, pour illustrer la "Fête à Macron"... Une "erreur" rapidement détectée par les internautes et corrigée par Alexis Corbière qui a retiré son tweet en faisant amende honorable.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU