Le vaccin russe Spoutnik continue de faire des vagues

Le vaccin russe Spoutnik continue de faire des vagues
vaccin anti-coronavirus développé par la Russie

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 10 mars 2021 à 06h28

Déclarations contradictoires...

Déclarations contradictoires...

Le fonds souverain russe RDIF a conclu des contrats pour produire le vaccin anti-COVID russe Spoutnik V dans des sites en France, en Italie, en Espagne et en Allemagne, a déclaré mardi son directeur général. Kirill Dmitriev s'exprimait sur la chaîne de télévision publique Rossiya 24. Il n'a fourni aucune autre précision...

Cette annonce intervient après l'annonce d'un accord commercial signé entre RDIF et le laboratoire suisse Adienne sur ce vaccin.

Pas possible pour la France

Problème pour la France, à Paris, un porte-parole du ministère français de l'Industrie a déclaré qu'aucune entreprise du pays n'avait signé de contrat pour produire le vaccin Spoutnik V, semblant contredire l'annonce de RDIF. "Nous n'avons pas identifié de site répondant à leurs critères", a dit le porte-parole...

Un peu plus tôt, un responsable du ministère français de l'Economie a déclaré que la France ne disposait par des capacités industrielles suffisantes pour produire le vaccin russe...

Pas la même longueur d'onde

La Russie avait créé la surprise l'été dernier, en annonçant, dans des délais record, avoir mis au point un vaccin contre le coronavirus, dont l'efficacité est évaluée à près de 92% dans une étude publiée le mois dernier par la revue médicale 'The Lancet'.

De son côté, l'Italie a annoncé qu'elle produirait le vaccin russe à partir du mois de juillet dans les usines du laboratoire italo-suisse Adienne en Lombardie à Caponagodans le Nord, avant même le feu vert de l'Europe...

Commandes "hors système"

Un nombre croissant de pays de l'UE ont par ailleurs déjà passé commande, hors du système mis en place par le bloc communautaire, pour des vaccins en provenance de Russie et de Chine alors qu'ils n'ont pas encore été homologués par l'EMA...

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a entamé l'examen "en temps réel" du vaccin russe Spoutnik V contre le COVID-19, développé par l'institut Gamaleya, en vue d'une éventuelle homologation en Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.