Le vaccin russe Spoutnik sur le gril de l'Agence européenne du médicament

Le vaccin russe Spoutnik sur le gril de l'Agence européenne du médicament
vaccin anti-coronavirus développé par la Russie

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 04 mars 2021 à 11h39

La Russie serait prête à en fournir 50 millions à l'Europe dès juin...

La Russie serait prête à en fournir 50 millions à l'Europe dès juin...

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a entamé l'examen "en temps réel" du vaccin russe Spoutnik V contre le COVID-19, développé par l'institut Gamaleya, en vue d'une éventuelle homologation en Europe.

Le comité des médicaments à usage humain de l'EMA examinera les données des essais en cours du vaccin jusqu'à ce qu'il y ait suffisamment de données cliniques pour son approbation, a précisé l'autorité de régulation.

La Russie avait créé la surprise cet été, en annonçant, dans des délais record, avoir mis au point un vaccin contre le coronavirus.

92% d'efficacité

Le vaccin Spoutnik V présente une efficacité à près de 92% sur la base des résultats d'essais avancés épluchés par des experts dans la revue médicale 'The Lancet' le mois dernier.

L'examen "en temps réel" vise à accélérer le processus d'approbation d'un vaccin en permettant aux chercheurs de soumettre des résultats, avant même que les données définitives des essais ne soient disponibles.

Le fonds d'investissement direct russe (RDIF), chargé de commercialiser le vaccin à l'étranger, a déclaré qu'il serait en mesure de fournir des doses pour 50 millions d'Européens à compter du mois de juin si l'EMA donne son feu vert à son utilisation.

Approuvé par plusieurs pays

Kirill Dmitriev, le directeur du RDIF, a déclaré s'attendre à ce que plusieurs pays européens approuvent l'utilisation du vaccin Spoutnik V courant mars.

Les vaccins contre le COVID-19 actuellement homologués par l'EMA sont ceux du duo Pfizer/BioNTech , du laboratoire américain Moderna et du groupe anglo-suédois AstraZeneca.

Les examens des vaccins de CureVac et de Novavax sont en cours, tandis que le feu vert de l'EMA au vaccin de Johnson&Johnson est attendu le 11 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.