Légiférer par ordonnances : la CGT met en garde Emmanuel Macron

Légiférer par ordonnances : la CGT met en garde Emmanuel Macron©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 mai 2017 à 09h33

Après Force Ouvrière et la CFDT, c'est au tour de la CGT d'interpeller le nouveau président de la République, sur sa volonté de réformer le marché du travail. L'organisation syndicale demande à Emmanuel Macron de "renoncer à imposer de nouveaux reculs sociaux par ordonnance ou 49.3", notant qu'il "a été élu par défaut par une grande partie de ses électeurs".

Ordonnances: mise en garde

"J'ai dit, il y a une partie de mon programme que je ferai dans des lois classiques, une autre, la réforme du droit du travail (que je) ferai par ordonnances", a déclaré le fondateur d'"En Marche" le mois dernier.

Les organisations syndicales restent marquées par l'utilisation à répétition du 49-3 pour faire adopter la loi El Khomri, le gouvernement de François Hollande craignant alors de ne pas obtenir une majorité suffisante à l'Assemblée nationale pour faire passer le projet.

Le péril de l'extrême droite

"La CGT se place résolument dans une dynamique revendicative offensive pour agir contre tout projet régressif", prévient-elle. Le syndicat n'hésite pas à mettre la pression sur Emmanuel Macron en brandissant la menace d'une montée du Front National.

"La seule solution pour éradiquer les idées d'extrême droite, c'est de répondre aux aspirations des citoyens", fait-elle valoir...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Légiférer par ordonnances : la CGT met en garde Emmanuel Macron
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]