Les aides à l'emploi des jeunes prolongées au-delà du 31 janvier

Les aides à l'emploi des jeunes prolongées au-delà du 31 janvier
jeune emploi chômeur

Boursier.com, publié le lundi 04 janvier 2021 à 11h34

Et une trentaine de grands patrons s'engagent à "proposer 100.000 emplois aux jeunes avant fin janvier"

Le gouvernement français va prolonger au-delà de la date prévue du 31 janvier les aides pour l'emploi des jeunes, premiers touchés par la crise économique consécutive à la pandémie liée au coronavirus, selon la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

La prime de 4.000 euros pour l'embauche en Contrat à durée déterminée de plus de trois mois ou en Contrat à durée indéterminée d'un jeune de moins de 26? ans, et les 5.000 ou 8.000 euros d'aides pour un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, sont concernés, détaillait la ministre ce weekend dans le 'Journal du dimanche'.

"J'en proposerai les modalités au Premier ministre après concertation avec les partenaires sociaux", ajoute Elisabeth Borne.

100.000 emplois pour les jeunes fin janvier

Dans une tribune publiée dans le même hebdomadaire, une trentaine de grands patrons s'engagent à "proposer 100.000 emplois aux jeunes avant fin janvier".

Parmi les chefs d'entreprise signataires figurent Aadil Bezza, directeur général RH de Nestlé France, Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, Jean-Laurent Bonnafé, DG de BNP Paribas, Philippe Brassac, DG de Crédit agricole; Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF et Jean-Philippe Courtois, vice-président exécutif de Microsoft.

Le groupe Carrefour s'est déjà engagé en décembre à embaucher 15.000 jeunes en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.