Les cadres franciliens de plus en plus nombreux à vouloir quitter la capitale

Les cadres franciliens de plus en plus nombreux à vouloir quitter la capitale
salarié travail cadre

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 13h58

Selon une étude de Cadremploi, entre mars 2020 et mars 2021, le nombre de cadres franciliens consultant les offres d'emploi en région a augmenté de 31%...

Selon une étude de Cadremploi, entre mars 2020 et mars 2021, le nombre de cadres franciliens consultant les offres d'emploi en région a augmenté de 31%...

Paris ne fait plus rêver les cadres... Si le désir de mobilité de cette catégorie de salariés n'est certes pas nouveau, la part de cadres franciliens souhaitant quitter la capitale n'a cessé d'augmenter ces dernières années. En août 2020, Cadremploi avait déjà constaté que 83% d'entre eux déclaraient "vouloir quitter Paris pour s'installer en région".

Mais alors que ce désir de changement de vie a été exacerbé par les confinements liés à l'épidémie de Covid-19, certains d'entre eux ont décidé d'entamer des démarches concrètes, notamment en recherchant un emploi en dehors de l'Île-de-France...

Selon une nouvelle étude réalisée par le site de recrutement destiné aux cadres et dévoilée ce mardi, entre mars 2020 et mars 2021, le nombre de cadres franciliens consultant les offres d'emploi en région a augmenté de 31%. Le mois dernier, 1 cadre francilien sur 5 a recherché un emploi dans une autre région que l'Île-de-France...

"On y démarre sa carrière professionnelle puis on espère la fuir une fois installé"

"Tendance pérenne ou éphémère ? Il est trop tôt pour répondre... Ce qui est certain, c'est que cette crise a exacerbé les questionnements autour du mode de vie et conforté les cadres parisiens dans leurs envies d'aller s'installer en région", explique Elodie Franco Da Cruz, responsable des études chez Cadremploi...

"Les envies de quitter Paris augmentent avec l'expérience... On y démarre sa carrière professionnelle puis on espère la fuir une fois installé", souligne l'étude. Ainsi, les cadres ayant plus de 10 ans d'expérience sont les plus nombreux (55%) à vouloir quitter la capitale, soit deux fois plus que les moins de 5 ans d'expérience (26%).

La Gironde, la Loire-Atlantique et le Rhône en tête...

Lorsqu'ils consultent les offres d'emploi en dehors de l'Île-de-France, les cadres franciliens visent prioritairement laGironde, la Loire-Atlantique et le Rhône, "des bassins d'emploi à moins de 3 heures de Paris donc facilement accessibles si l'on veut envisager d'y télétravailler dans un premier temps", précise l'étude.

"Les autres départements visés sont les Bouches-du-Rhône, suivis à égalité par le Nord, l'Île-et-Vilaine, la Haute-Garonne, l'Aveyron et les Alpes-Maritimes. L'Oise, limitrophe de l'Île-de-France des 10 départements les plus attrayants pour les cadres selon leur recherche d'emploi", ajoute Cadremploi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.