Les "cars Macron" ont profité à plein de la grève à la SNCF

Les "cars Macron" ont profité à plein de la grève à la SNCF©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 juin 2018 à 18h04

Les "cars macron" peuvent dire merci aux cheminots. Depuis le début de la grève SNCF début avril, leurs performances ont flambé, les usagers privés de train se tournant vers d'autres moyens de transport. L'entreprise Flixbus écrit dans un communiqué avoir enregistré un bond de 60% des réservations au deuxième trimestre 2018, période dominée par la mobilisation, par rapport au deuxième trimestre 2017.

"En nombre de passagers, cela se traduit par 2 millions de personnes, dont plus de 100.000 néo-clients exclusivement issus de la grève et qui se sont donc ajoutés à l'ensemble des passagers au cours du deuxième trimestre 2018", écrit Flixbus. La progression a été particulièrement marquée sur certaines régions comme la Nouvelle Aquitaine (+85%), les Pays de la Loire (+75%) ou encore les Hauts-de-France (+65%).

Et après la grève ?

Satisfecit aussi du côté de Ouibus, la filiale de la SNCF, qui profite donc de cette grève de plus de 36 jours. Selon les chiffres du 'Parisien', elle a enregistré une hausse de 44% de ses réservations sur la période, avec des pointes à 90% certains jours. Quant à Isilines-Eurolines, la filiale de Transdev, les bons résultats sont également au rendez-vous, avec une hausse de fréquentation estimée à +30%.

Ce jeudi était le dernier jour de grève décidé au départ par l'ensemble des cheminots. L'activité des cars pourrait donc ralentir dans les semaines à venir, même si la mobilisation n'est pas tout à fait terminée : la CGT et Sud Rail ont annoncé qu'ils continueraient le mouvement durant l'été. Deux jours de grèves sont déjà prévus pour les 6 et 7 juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.