Les catastrophes naturelles et les désastres ont coûté 44 milliards de dollars au 1er semestre

Les catastrophes naturelles et les désastres ont coûté 44 milliards de dollars au 1er semestre
avril 2019

Boursier.com, publié le vendredi 16 août 2019 à 15h45

Les orages, les pluies diluviennes et la fonte des neiges ont causé les dommages les plus importants, selon le réassureur Swiss Re.

Les catastrophes naturelles ont entraîné 44 milliards de dollars de pertes économiques au 1er semestre, selon un premier bilan publié vendredi par le réassureur Swiss Re. Un chiffre très inférieur à la moyenne de 109 milliards de dollars enregistrée depuis dix ans sur cette période, et bien inférieur aussi aux 51 milliards du 1er semestre 2018.

Orages et pluies

Les catastrophes naturelles représentent l'essentiel des pertes (40 milliards), le reste des dégâts ayant été engendré par les humains. Les orages, les pluies diluviennes et la fonte des neiges ont causé les dommages les plus importants au premier semestre dans de nombreuses régions du monde, notamment les États-Unis, le Canada, l'Europe, l'Australie, la Chine et l'Iran.

5.000 décès ou disparitions

Au total, 19 milliards de dollars de pertes ont été couverts par une assurance. Plus de 5.000 personnes ont perdu la vie ou ont disparu lors de catastrophes naturelles au cours de cette période, ajoute Swiss Re. Le cyclone Idai, qui a provoqué des vents violents et de graves inondations au Mozambique, au Malawi, au Zimbabwe et à Madagascar, a été la catastrophe naturelle la plus meurtrière de ce début d'année, faisant plus de 1.000 victimes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.