Les commerces ne pourront pas rouvrir "à ce stade"

Les commerces ne pourront pas rouvrir "à ce stade"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 11 novembre 2020 à 10h01

Douche froide pour les petits commerçants, qui craignent de rater la saison des fêtes.

Un nouveau conseil de défense consacré à la crise du coronavirus en France se réunira jeudi matin et le Premier ministre, Jean Castex, organisera le même jour à 18 heures une conférence de presse.

En amont de ce rendez-vous, qui devrait être une nouvelle fois très suivi par les Français, reconfinés depuis le 30 octobre, Marc Fresneau, ministre délégué auprès du Premier ministre, a douché les espoirs des petits commerçants sur franceinfo.

Pas à ce stade

Les commerces ne pourront pas rouvrir "à ce stade", a-t-il affirmé . "Quand on va dans un commerce, on a des interactions physiques, c'est ça qu'il faut éviter", a-t-il ajouté. "Quand on aura le sentiment que les mesures prennent leurs effets, on verra si on peut relâcher un peu la pression sur les commerces".

Emmanuel Macron avait pourtant laissé la porte ouverte, promettant une réouverture des commerces jugés non essentiels en cas d'amélioration de la situation. Le patronat réclame depuis des assouplissements, agitant la menace d'un "tsunami économique" si la situation n'évolue pas, à quelques semaines des fêtes.

Prématuré

Mais en face, l'exécutif reste sur ses positons. Il serait prématuré d'assouplir les dispositifs de confinement instaurés en octobre en France face à l'épidémie due au nouveau coronavirus, a déclaré mardi Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement.

L'exécutif a instauré depuis le 30 octobre un confinement généralisé de la population, moins strict toutefois que celui imposé en mars, afin de lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de COVID-19, qui a fait plus de 40.000 morts en France depuis la fin de l'hiver.

Ce nouveau tour de vis doit durer au moins jusqu'au 1er décembre et a succédé à des couvre-feux localisés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.