Les concurrents d'Orange l'accusent de ne pas entretenir le réseau ADSL

Les concurrents d'Orange l'accusent de ne pas entretenir le réseau ADSL©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 octobre 2018 à 15h05

Selon 'Le Figaro', Orange serait pointé du doigt par ses concurrents qui considèrent que l'opérateur télécom entretient mal son réseau ADSL. Même si la fibre optique progresse et s'installe un peu partout, 29 millions de foyers sont encore abonnés au système classique.


Exposé aux intempéries

Ce réseau, qui est fait de cuivre, est enterré à 50% et aérien à 50%. Il est donc directement exposé aux intempéries et régulièrement en panne. C'est Orange qui se charge de sa maintenance et des réparations, contre une redevance versée par tous les opérateurs qui passent par l'ADSL. Ainsi, Orange empoche 1,5 milliard d'euros par an de la part de ses concurrents dont 500 millions sont consacrés à l'entretien du réseau.

"Il y a eu une dégradation incontestable ces derniers mois (de la qualité du réseau cuivre)", admettait Stéphane Richard, PDG d'Orange, devant les députés fin septembre. Ce réseau n'est plus une priorité pour l'opérateur qui a recensé de nombreux vols de cuivre l'année dernière ainsi que de grosses intempéries l'hiver dernier.


L'ADSL : le passé ?

"L'Arcep s'est emparée du sujet. Les indicateurs sur la qualité de service du cuivre vont être revus et il y aura des sanctions si nécessaire", a déclaré Christine Hennion, députée des Hauts-de-Seine, dans les colonnes du 'Figaro'.

Les concurrents d'Orange, que ce soit Bouygues Télécom, SFR ou Free, espèrent que le problème sera réglé rapidement et que des améliorations seront apportées à l'entretien du réseau ADSL. "Orange a la charge d'un réseau cuivre qui n'a pas vocation à disparaître. Nous achetons une prestation et attendons un maintien de la qualité", considère Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom. Les télécoms montent également au créneau pour une raison bien précise :"ils espèrent obtenir une baisse des tarifs de dégroupage, décidé par l'Arcep", ajoute le quotidien.

Mais Orange, qui mise beaucoup sur la fibre, n'entend pas se laisser faire et mettra tout en oeuvre pour ne pas avoir à investir plus dans "l'ancien réseau". Déjà quatre millions de foyers sont passés à la fibre optique, qui offre à ses abonnés une connexion nettement plus rapide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.