Les Corses "humiliés" par Emmanuel Macron ?

Les Corses "humiliés" par Emmanuel Macron ?

dddff

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 16h20

Non, les Corses n'ont pas été "humiliés" lors de la visite d'Emmanuel Macron dans leur île... Jacqueline Gourault, chargée du dossier corse au gouvernement, a récusé cette idée jeudi et assuré que le dialogue n'était pas rompu avec leurs élus. Le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, avait déclaré mercredi après le discours du chef de l'Etat : "Les Corses ont été humiliés."

"Je trouve ce mot déplacé", a réagi sur RTL Jacqueline Gourault, qui a estimé que le boycott par les élus corses d'un déjeuner avec le président de la République à la préfecture de Bastia n'était "pas très républicain". "On a l'impression qu'ils poussent toujours le bouchon un peu plus loin", a-t-elle ajouté.

Pas de statut de résident

Le chef de l'Etat a ouvert la voie à l'inscription de la Corse dans la Constitution française mais redit son opposition à la création d'un statut de résident et à la co-officialité de la langue corse, deux revendications des nationalistes, qui ont déploré "une occasion manquée".

"Le dialogue n'est pas rompu", a cependant estimé Jacqueline Gourault. "Nous attendons qu'ils nous fassent des propositions", notamment sur la révision constitutionnelle attendue au Parlement au printemps, a-t-elle ajouté. La reconnaissance de la Corse dans la Constitution "ne sera pas que symbolique", a-t-elle assuré. "Cela peut donner lieu à de nouvelles responsabilités pour l'Assemblée et l'exécutif de Corse mais dans la République."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Les Corses "humiliés" par Emmanuel Macron ?
  • avatar
    FIL1 -

    .Le président Macron a obligé les Nationalistes à mettre les deux pieds dans la même chaussure !!!!!!! on est passé du pays ami au pays colonisateur.......des manifestations de rues à une réunion très feutrée à l'hôtel de région , les Nationalistes boudent le repas républicain mais assistent au discours de clôture avec comme ultime gifle l'absence de la Bandera à la tribune !!!!!! mais il est vrai que Debré avait organisé la conférence soit disant clandestine de Tralonca en 1996 ........

  • avatar
    rhodo56 -

    Pour qui sait lire entre les lignes, Macron a été une fois de plus (de trop ?) méprisant. En parlant "d'arrière cuisine", on retrouve le même méprise qu'envers les bretons avec ses remarques qui clamaient que les ouvrières de Gad étaient analphabètes.. Breton, lève toi avec les Corses !

  • avatar
    luciditas -

    Si un jour vous rencontrez un corse qui ne se sent pas humilié...

  • avatar
    arpete62 -

    Absolument pas.Refuser un diktat n'est pas une humiliation

  • avatar
    bigre -

    La Corse bénéficie depuis un mois et demi d'un nouveau statut avec plus d'autonomie que n'importe quelle région de France métropolitaine. Qu(ils s'en saisissent et montrent ce qu'ils savent faire. Pour le moment, à part gagner des élections locales où la moitié seulement des électeurs se dérangent, mener des manifestations pas plus importantes qu'un monôme de baccalauréat et écrire des articles sur un avneir radieux auquel personne ne croit, ils n'ont encore rien prouvé.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]