Les défaillances d'entreprise baissent, mais la crise n'est pas effacée

Les défaillances d'entreprise baissent, mais la crise n'est pas effacée

chef d'entreprise face à un écran

Boursier.com, publié le jeudi 09 novembre 2017 à 14h23

La poursuite de la tendance haussière des marges des entreprises, démarrée en 2013, a contribué à une réduction du nombre de défaillances au cours du troisième trimestre, selon le dernier baromètre publié par Euler Hermès. La baisse atteint -7% entre septembre 2016 et septembre 2017. Une contraction identique est attendue sur la totalité de l'année 2017, selon les projections de l'assureur crédit. Pour autant, les niveaux d'avant la crise des subprimes ne sont pas encore au rendez-vous. Le nombre de défaillances sur 12 mois glissants, entre septembre 2016 et septembre 2017, est encore supérieur de 13% à celui observé fin 2007. En outre, le spécialiste anticipe un ralentissement du rythme de la baisse à partir de l'année prochaine, environ -4%. Le tableau pourrait aussi être biaisé par la modification du mécanisme de rétablissement professionnel adopté en 2014, qui a exclu des statistiques un certain nombre de défaillances d'entreprises unipersonnelles, rendant la base de comparaison incertaine. D'ailleurs, en éliminant ce biais statistique, le nombre de défaillances d'entreprises, hors EURL, sur la période concernée, reste supérieur de 40% au volume d'avant crise.

Une embellie en trompe-l'oeil dans certains secteurs

Euler Hermès souligne que les deux secteurs qui ont le plus bénéficié de l'embellie sont la construction (-13,8% sur la période étudiée) et les services aux entreprises (-12,9%), grâce pour les premières au rebond des permis de construire et pour les secondes à la hausse des investissements. Mais cette amélioration est en trompe-l'oeil pour les deux secteurs, car ils représentent toujours près du tiers du total des défaillances sur un an. La situation de la construction est paradoxale, car les défaillances de grandes entreprises (chiffre d'affaires de plus de 15 millions d'euros) sont en augmentation, du fait de trésoreries qui deviennent tendues à cause de la croissance de l'activité. Sur ce segment des sociétés de taille importante, le commerce de détail est lui aussi en difficultés, ce qui s'explique par les bouleversements structurels que traverse le secteur, entre concurrence accrue sur les prix et virage digital. Ces acteurs évoluent avec des marges d'exploitation faibles et des taux d'endettement en vive hausse. "Un effet domino n'est pas à exclure", explique l'assureur crédit, car les fournisseurs les plus petits pourraient être affectés par les difficultés des grands acheteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Les défaillances d'entreprise baissent, mais la crise n'est pas effacée
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque ça censure de l'autre côté ...!


    référence à l'article :

    Langue française : les mots disparus refont surface dans un dictionnaire collector
    Statut : refusé
    Il y a 22 minutes
    le 09 11 2017 à 18 33
    deux noms de poire ont été retirés...à leur lecture on comprendra qu'il s'agit là encore d'idéologie avant tout...
    deux bonnes poires, pouratnt !
    Une variété précoce était particulièrement agréable à se mettre sous la dent, « la cuisse-madame » . Un fruit à la chaire blanche et crémeuse enveloppé dans une peau rouge au soleil et pigmentée de tâche de rousseur. « La mouille-bouche » est plus tardive, plus ronde aussi. Un fruit à croquer plus tard, plus empli de ce jus sucré et parfumé

    supprimer
    référence à l'article :

    L'optimisation et la fraude fiscales également "inacceptables", estime Bertrand
    Statut : refusé
    Il y a 22 minutes
    le 09 11 2017 à 18 38

    mais qui a donc voté des lois permettant 400 niches fiscales en France ? Qui votent les lois en France ? ce sont les contribuables peut-être ?

    Et qui a fait la dépense publique en France ? parce que si la France est devenue championne du monde en matière d'imposition et de dépenses publiques, tout cela est encadré par la loi. ce qui n'est pas moral dans l'affaire c'est de voir des politiques faire des lois à des fins clientélistes. Alors les leçons de moral des politiques.....

    supprimer
    référence à l'article :

    Paris : Anne Hidalgo veut supprimer la grande roue de la place de la Concorde
    Statut : refusé
    Il y a 31 minutes
    le 09 11 2017 à 18 43

    Moi je verrais bien une crèche de Noël géante à la place de la Grande roue. Ce serait un moment fort et joyeux pour les Français qui ont perdu leur joie de vivre depuis quelques temps.

    supprimer
    référence à l'article :

    Paris : Anne Hidalgo veut supprimer la grande roue de la place de la Concorde
    Statut : refusé
    Il y a 40 minutes
    le 09 11 2017 à 14 55

    c'est incroyable le bazar que peut semer Hidalgo depuis qu'elle est maire de Paris. Il ne se passe pas une semaine sans qu'elle soit à l'origine de désordre dans la capitale. Elle donne l'impression pour pouvoir exister d'être dans le besoin perpétuel de faire des vagues.

    Elle pense qu’elle va pouvoir durer longtemps en expliquant qu'elle a raison contre tout le monde ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    référence à l'article :

    Paris : Anne Hidalgo veut supprimer la grande roue de la place de la Concorde
    Statut : refusé
    Il y a 46 minutes
    le 09 11 2017 à 14 55

    c'est incroyable le bazar que peut semer Hidalgo depuis qu'elle est maire de Paris. Il ne se passe pas une semaine sans qu'elle soit à l'origine de désordre dans la capitale. Elle donne l'impression pour pouvoir exister d'être dans le besoin perpétuel de faire des vagues.

    Elle pense qu’elle va pouvoir durer longtemps en expliquant qu'elle a raison contre tout le monde ?


    Puisque ça censure de l'autre côté !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    référence à l'article :

    Macron dénonce "l'obscurantisme" en inaugurant le Louvre Abu Dhabi
    Statut : refusé
    Il y a 5 heures
    le 09 11 2017 à 09 04

    Mais si M; Macron Président de la République Française voit dans le peuple Français des manifestations de l'Obscurantisme, je ne vois pas pourquoi les Français verraient d'un mauvais oeil, qu'il rejoigne la religion musulmane qui semble être à ses yeux la lumière et la joie de vivre. . M. Le président peut choisir sa religion !



    Les pauvres sont toujours plus pauvres, alerte le Secours Catholique
    le 09 11 2017 à 09 17

    C'est tout à fait ce que dit M. Collomb par ailleurs : 300 000 clandestins sur le territoire français, voila déjà une partie non négligeable qui explique le nombre des pauvres et si on ajoute l’augmentation de la population, il va sans dire que la pauvreté ne peut pas diminuer en nombre ce qu'il serait intéressant de connaitre c'est le pourcentage.



    Coignard - Nicolas Hulot, le ministre en porcelaine
    le 09 11 2017 à 09 24

    On peut dire tout ce que l'on veut du ministre Hulot moi je pense qu'Il a un sens prononcé du partage et du sacrifice Nicolas!

    Il a bien changé M. Hulot : il est en parfaite symbiose avec Mme Hidalgo et permet à cette dernière de faire vivre le rêve hidalgoïste aux parisiens.

    je le trouve sympa M. Hulot ! Pour respecter les engagements de Mme Hidalgo de ne plus voir que des voitures électriques dans Paris, les centrales nucléaires vont continuer à produire. C'est bien de sa part, non ?

    LR: Portelli juge "incompréhensible" le refus de Wauquiez d'un débat télévisé
    Le 09 11 2017 à 14 24

    Si Mme Portelli juge nécessaire et bien elle juge nécessaire. Que dire de plus ? Elle est, ou a été, certainement, influencée dans sa jeunesse par la pub pour les paquets de lessive. Mais bon, a-t-on encore besoin de pub pour des paquets de lessive à la télévision, dans une démocratie occidentale au XXIe siècle, sans avoir peur d'aller à la télévision, franchement, si c'est vraiment pour elle compréhensible, elle n'a pas a avoir honte, il faut qu'elel fasse la pub.
    Si elle se débrouille bien et est en mal de notoriété elle peut probablement trouver des journalistes qui se prêteront au jeu et feront comme si...
    Bref, elle propose quoi au fait cette dame pour libérer la France de ses miasmes ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]