Les dirigeants PME-ETI votent "oui" au 1er budget du quinquennat d'Emmanuel Macron

Les dirigeants PME-ETI votent "oui" au 1er budget du quinquennat d'Emmanuel Macron
chef d'entreprise face à un écran

Boursier.com, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 11h27

La Banque Palatine, banque des ETI et banque privée du dirigeant, présente les résultats de son 71e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI réalisé par OpinionWay et Challenges en collaboration avec le METI auprès de 301 dirigeants d'entreprises (CA de 15 à 500 millions d'euros) du 20 octobre au 3 novembre 2017.

Un 1er budget du quinquennat d'Emmanuel Macron très favorablement accueilli par les dirigeants d'ETI... D'après les dirigeants de PME-ETI, les mesures fiscales auront des effets positifs pour les entreprises françaises en général et plus particulièrement pour les ETI, notamment en termes d'investissements et de création d'emploi.

Une très large majorité des dirigeants de PME-ETI considère que les mesures annoncées en matière de fiscalité vont soutenir toutes les entreprises françaises, en dynamisant par exemple l'investissement  (83%), la création d'emploi (81%), mais aussi la croissance des PME (74%).

A l'échelle de leur entreprise, ils sont nombreux à anticiper un effet positif notamment sur la rentabilité (54%), l'investissement (49%) et la création d'emploi (45%).

L'Allemagne pour témoin

55% des dirigeants de PME-ETI considèrent que le cadre législatif, fiscal et juridique pour les ETI françaises est désormais équivalent de celui des ETI allemandes... Ils sont même 6 % à le juger meilleur.

Néanmoins, une importante minorité (35%) estiment que les ETI allemandes restent toujours avantagées par rapport à leurs homologues françaises.

Les niveaux de confiance en très léger recul après les records de septembre

Après un très léger fléchissement en octobre, les indicateurs progressent de nouveau en novembre et retrouvent des niveaux parmi les plus élevés historiquement. C'est notamment le cas pour l'économie française dont la courbe est tout prêt de se croiser avec celle de la confiance pour l'activité.

Ils sont 83% (+5%) à être confiants pour l'économie française, qui consolide à un très haut niveau (3e meilleure performance depuis 2010). C'est également très nettement supérieur aux chiffres de  novembre 2016 (+46 points) et 31 points de plus qu'en janvier 2017.

La confiance des entrepreneurs pour leur propre activité progresse légèrement à 87% (+ 2 pts). L'indicateur enchaîne un 10e mois consécutif au-dessus de 80 % et progresse de 12% comparé à octobre 2016. Pour le contexte international, 78% (+6 points) des ETI sont confiantes.

L'Indice Investissements Palatine-OpinionWay gagne 2 points à 123 en novembre (+11 points vs. nov 2016). Il égale son niveau record (123) et se situe  toujours au-dessus des 110 points depuis plus d'un an et des 120 points depuis mai 2017.

A 43%, la part des dirigeants qui prévoient une croissance de leur activité se stabilise depuis la rentrée, peut être preuve d'une prudence à l'approche de la fin de l'année. Elle reste supérieure (+4%) à celle observée en novembre 2016.

75% des PME-ETI interrogées sont en ligne avec les objectifs fixés en début d'année, soit +7% par rapport à novembre 2016.

Un solde d'emploi toujours nettement positif

Malgré un léger retrait à l'approche de la fin d'année, les soldes prévus d'embauches restent largement positifs : les dirigeants restent en effet plus nombreux (21%) à envisager des augmentations que des réductions d'effectifs (6%), soit un solde positif de +15 points, très nettement supérieur à celui observé il y a un an, qui était de seulement 2%.

Pour Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine : "La confiance dans les ETI se maintient à des niveaux très élevés avec une constance remarquable depuis plusieurs mois, et une nette accélération depuis l'élection d'Emmanuel Macron. Leur contribution à la croissance de l'économie et à la création d'emplois est reconnue à sa juste valeur et les dirigeants sont sensibles aux nombreux signaux envoyés par l'exécutif  depuis 6 mois: des réformes importantes menées à bien, un budget aux mesures répondant aux attentes et bientôt un Plan Entreprises... L'orientation est très positive pour 2018 !".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.