Les discothèques auront "une date prévisionnelle de réouverture" le 15 juin au plus tard

Les discothèques auront "une date prévisionnelle de réouverture" le 15 juin au plus tard©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 11 mai 2021 à 11h28

"Nous allons faire dans les prochains jours une réunion avec le ministère de la Santé pour regarder de quelle manière on peut envisager la réouverture", a indiqué le ministre délégué aux PME Alain Griset.

"Nous allons faire dans les prochains jours une réunion avec le ministère de la Santé pour regarder de quelle manière on peut envisager la réouverture", a indiqué le ministre délégué aux PME Alain Griset.

Si le gouvernement n'a toujours pas décidé du sort des boîtes de nuit dans le calendrier de déconfinement, quelques réponses seront apportées prochainement au secteur. "Pour l'instant, on ne leur a pas donné de date, mais je les ai reçus la semaine dernière en leur disant qu'au 15 juin au plus tard on leur donnera une date prévisionnelle de réouverture", a indiqué Alain Griset sur 'BFM Business' lundi.

"Nous allons faire dans les prochains jours une réunion avec le ministère de la Santé pour regarder de quelle manière on peut envisager la réouverture, sur le plan, par exemple, des jauges et sur le plan des protocoles", a expliqué le ministre délégué aux PME.

Pour soutenir les exploitants de discothèques, Alain Griset a également annoncé qu'ils seront désormais éligibles au dispositif renforcé de prise en charge des coûts fixes des entreprises les plus pénalisées par la crise sanitaire.

Les seuls établissements à ne pas avoir eu de perspective

Alors que les commerces, les lieux de culture et les terrasses des bars et restaurants devraient rouvrir le 19 mai prochain selon le calendrier du déconfinement dévoilé par Emmanuel Macron, les boites de nuit sont les seuls établissements à ne pas avoir eu de perspective de réouverture.

Jeudi dernier, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (Umih) a indiqué qu'un référé avait été déposé en Conseil d'Etat par des exploitants de discothèques pour demander leur réouverture le 30 juin, soulignant que la requête insiste "sur la discrimination dont sont victimes les discothèques, seul secteur d'activité à n'avoir aucune date de réouverture".

Intégrer "en urgence" les discothèques dans le plan de déconfinement

"Ce référé-liberté demande au Conseil d'Etat d'intégrer en urgence les établissements de nuit dans le plan de déconfinement au même titre que les concerts et les mariages. En effet, ces derniers vont pouvoir se tenir librement à compter du 30 juin, alors qu'ils se déroulent de la même manière, en lieux clos, dans un contexte festif, avec de la danse et des boissons alcoolisées", expliquait l'organisation patronale.

"Le secteur des discothèques en France comporte 1.600 entreprises, le chiffre d'affaires généré par ce secteur est d'environ 1 milliard d'euros et emploie près de 30.000 salariés. Au-delà de ces chiffres directs, le secteur de la nuit est un élément indispensable de l'industrie hôtelière et de l'attractivité des territoires", avait rappelé le président de l'Umih Roland Héguy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.