Les discussions continuent sur un plan d'aide à l'économie américaine

Les discussions continuent sur un plan d'aide à l'économie américaine
La responsable des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi, lors d'une conférence de presse à Washington, le 1er octobre 2020

AFP, publié le mardi 06 octobre 2020 à 08h49

La responsable des démocrates au Congrès américain Nancy Pelosi et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin ont repris leurs discussions lundi sur le nouveau plan d'aide à l'économie sans parvenir à un accord.

Ils "se sont entretenus par téléphone aujourd'hui à 11h30 pendant environ une heure", a indiqué Drew Hammill, le porte-parole de Mme Pelosi sur Twitter. 

Les deux ont avancé leurs arguments respectifs concernant divers points et prévoient d'échanger des documents plus tard lundi "en vue d'un autre appel téléphonique demain", mardi, a-t-il ajouté.

Les deux parties s'efforcent depuis des semaines de conclure un accord. Ils ont redoublé leurs efforts à l'approche de l'élection présidentielle du 3 novembre. 

Alors que Nancy Pelosi et Steven Mnuchin semblaient avoir fait des progrès vers un accord en début de semaine dernière, une série de désaccords fait toujours obstacle.

Des millions d'Américains, toujours sans travail en raison de la pandémie, attendent, eux, avec impatience ce nouveau soutien de l'Etat alors que les aides mises en place au printemps ont expiré fin juillet.

Les économistes redoutent que l'absence de nouvelles mesures de relance budgétaire ne ralentisse un peu plus la reprise économique aux États-Unis.

Celle-ci pâtit déjà d'une pandémie que les autorités peinent à maîtriser.

La ville de New York, capitale économique, prévoit de refermer écoles, restaurants et commerces non essentiels dans neuf quartiers de Brooklyn et Queens où l'épidémie repart depuis deux semaines.

Outre une aide directe aux chômeurs, les législateurs visent à renforcer les efforts pour tester les Américains pour le virus, pour les traitements de Covid-19 et pour développer un vaccin efficace alors que le pays continue d'enregistrer des dizaines de milliers de nouveaux cas par jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.