Les dons aux associations ont augmenté de 3,5% en 2019

Les dons aux associations ont augmenté de 3,5% en 2019
monnaie, euro

Boursier.com, publié le mardi 23 juin 2020 à 11h15

"Cette reprise ne rattrape pas la baisse des dons inédite connue en 2018 à cause des nombreuses réformes fiscales", a toutefois indiqué le syndicat France Générosités, qui a publié son Baromètre de la générosité.

Les Français de nouveau généreux en 2019... Après une chute de 4,8% en 2018, les montants des dons aux associations sont repartis à la hausse, progressant de 3,5%, selon le dernier Baromètre de la générosité, dévoilé ce mardi par France Générosités.

"Cependant, cette reprise ne rattrape pas la baisse des dons inédite connue en 2018 à cause des nombreuses réformes fiscales (transformation de l'ISF en IFI, hausse de la CSG, mise en place du prélèvement à la source...). Le montant global des dons de 2019 est donc revenu au niveau de 2016", a précisé le syndicat professionnel des associations et fondations qui font appel à la générosité du public.

L'enquête menée auprès d'un panel de 46 associations et fondations (dont le Secours populaire, GreenPeace, Handicap international, Action contre la faim ou encore l'Institut Pasteur) rappelle que la générosité est surtout fortement concentrée en fin d'année : 40,3% du montant total des dons arrive sur le dernier trimestre dont plus de la moitié sur le mois de décembre (décembre représente 22,5%).

Progression des dons en ligne

Le syndicat du secteur caritatif a par ailleurs noté une progression des dons en ligne en 2019, dont le montant total a bondi de 16% par rapport à 2018. Ils représentent désormais 12% du total des dons. Les Français se montreraient d'ailleurs un peu plus généreux en ligne, 131 euros en moyenne contre 78 euros pour ceux qui font des dons par chèque, courrier ou téléphone.

Dans le détail, 90% du nombre de dons ponctuels reçus en 2019 sont des dons inférieurs à 150 euros et ils représentent 45,5% des montants des dons ponctuels reçus (contre 70% il y a 15 ans), tandis que 10,8% sont des dons de plus de 10.000 euros.

De plus en plus de dons pour la défense de l'environnement

Cet élan de générosité a notamment profité aux structures spécialisées dans la recherche médicale ayant un lien avec la pandémie de coronavirus, qui ont enregistré globalement une hausse des dons. Mais pour mesurer plus précisément les conséquences du Covid-19 et du confinement sur la générosité des Français, il faudra attendre "début octobre", indique au 'Parisien' France Générosités, ajoutant que les organisations de défense de l'environnement recueillent également de plus en plus de dons.

Par ailleurs, France Générosités, qui s'inquiète de la difficulté à trouver des nouveaux donateurs (-15% de nouveaux donateurs entre 2009 et 2019), a adressé plusieurs propositions de mesures au gouvernement dans le cadre du Projet de Loi de Finances, qui sera discuté en Commission des Finances le 23 juin. Le syndicat du secteur caritatif réclame notamment des mesures incitatives, comme la défiscalisation à 75% de tous les dons...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.