Les effectifs dans les entreprises publiques continuent de reculer

Les effectifs dans les entreprises publiques continuent de reculer©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 avril 2018 à 14h52

Les effectifs des entreprises contrôlées majoritairement par l'Etat ont diminué de 13.000 en 2016 en France, soit une baisse de 1,6%, pour s'établir à 778.100, selon des données publiées par l'Insee.

Dans le même temps, le nombre de sociétés contrôlées directement et indirectement par la puissance publique a augmenté de 71 (4,4%) pour s'inscrire à 1.702. Cette hausse est due pour l'essentiel aux filiales des quatre grands groupes publics que sont EDF, La Poste, la RATP et la SNCF.

Hors filiales, un total de 85 groupes étaient sous le contrôle de l'Etat fin 2016, soit quatre de moins qu'un an plus tôt. Parmi les sortants, figurent les sociétés Aéroports de la Côte d'Azur et Aéroports de Lyon qui ont été privatisées.

3ème année de recul des effectifs

S'agissant des effectifs des entreprises publiques, ils sont en recul pour la troisième année consécutive. Leur baisse a été concentrée sur les groupes La Poste (-10.000) et SNCF (-1.400). C'est notamment le cas pour les groupes La Poste et SNCF, dont les effectifs diminuent, comme en 2015, même si le nombre de filiales augmente. Ces groupes perdent respectivement 10 000 et 1 400 emplois.

La concentration des salariés au sein des filiales est différente selon les groupes, note l'Insee. Près de 30% (227.500) de l'ensemble des salariés des sociétés contrôlées majoritairement par l'État sont employés par le groupe La Poste avec ses 165 sociétés. Le groupe EDF, qui possède près de quatre fois plus de filiales (597 sociétés) que La Poste, comptabilise deux fois moins de salariés (126.500). La SNCF compte 529 sociétés avec près de 210.000 salariés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU