Les faucons de la BCE recommencent à donner de la voix

Les faucons de la BCE recommencent à donner de la voix
A lire aussi

LesEchos, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 18h56

Mario Draghi jouait les candides le 26 octobre dernier, lors de la conférence de presse de la Banque centrale européenne. Interrogé sur la perspective d'un « tapering », une fin programmée du plan d'achat massifs d'obligations de la BCE (QE), le président de la BCE a fait mine d'interroger son vice président, Vítor Constâncio, « ce mot a-t-il été prononcé ? Non je ne pense pas. » Mais il a bien dû reconnaître que, cette fois-ci, les modalités de prolongation du QE n'avaient pas fait l'unanimité lors de la dernière réunion du Conseil des gouverneurs.

Les « minutes », le compte rendu de cette réunion publié jeudi par la BCE, étaient donc très attendues. « J'ai rarement été aussi sollicité pour commenter des « minutes » », note d'ailleurs, amusé, un…

Lire la suite sur LesEchos

 
4 commentaires - Les faucons de la BCE recommencent à donner de la voix
  • avatar
    kruddy -

    pour la prochaine crise boursière à venir très bientôt, plus de munitions ! Elle fera VRAIMENT mal celle là !!!!!!

    avatar
    amigo -

    mais oui elle arrive ! on a tant bidouillé les chiffres on tant investi, pour la banque Européenne dans des dettes pourries que cela ne peut qu'exploser un jouir ou l'autre

  • avatar
    kruddy -

    pour la prochaine crise boursière à venir très bientôt, plus de munitions ! Elle fera VRAIMENT mal celle là !!!!!!

  • avatar
    kruddy -

    pour la prochaine crise boursière à venir très bientôt, plus de munitions ! Elle fera VRAIMENT mal celle là !!!!!!

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Illuminations des Champs-Élysées : Anne Hidalgo accueillie par les huées des forains
    Statut : refusé
    Il y a 16 minutes
    le 23 11 2017 à 10 20
    En tous cas pour qui crèche à PARIS, plus de crèche ni de marché de noël.

    ce qui est bon dans la démarche de Hidalgo qui a décidément le chic pour ne se faire que des ennemis, c'est qu'elle a permis une prise de conscience. De nombreux villages et villes, chez les bouseux des campagnes, organisent des marchés de Noël, des f^tes de l'avent. Les Citoyens Républicains, C.A.D. issus de la nation, s'organisent en "clans et tissent du lien social" pour bouter l'idéologie socialisante hors notre territoire.
    MAcron qui vient expliquer qu'il nie la Culture française et Juppé qui veut nous imposer son Europe de l'immigration, ça suffit !

    Place à la nation, place aux Républicains dans une démocratie retrouvée.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]