Les Français favorables à une réforme des institutions

Les Français favorables à une réforme des institutions©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 mars 2018 à 12h20

Le gouvernement dirigé par Edouard Philippe depuis bientôt un an, a ouvert différents fronts et engagé bon nombre de réformes. Le Président de la République avait notamment promis lors de la campagne présidentielle de modifier le système institutionnel français en profondeur...

Moins de parlementaires

Les mesures annoncées par le gouvernement concernant la réforme institutionnelle sont très largement approuvées par les Français, selon l'institut Odoxa, dans un sondage réalisé pour Le Figaro et France Info : "9 Français sur 10 sont favorables à la réduction du nombre de parlementaires et à la limitation du nombre de leurs mandats consécutifs".

En plus de redorer l'image de ces instances, l'aspect économique est bien évidemment primordial. Une diminution du nombre de parlementaires équivaut à une masse salariale moins importante...

Autre réforme appréciée, par 68% des personnes interrogées cette fois, l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives.

Un référendum pour décider ?

Toujours selon ce sondage Odoxa, 8 Français sur 10 jugent que cette réforme serait "utile" pour la France. Si elle ne changera pas la vie quotidienne des Français, elle a le mérite d'exister et de faire changer certaines habitudes qui durent depuis trop longtemps...

Si Emmanuel Macron avait du mal à faire passer cette réforme auprès de l'Assemblée, il pourrait donc compter sur le soutien de la population. Un atout majeur, s'il décidait de faire adopter cette mesure via un référendum. 73% des personnes sondées estiment que ce procédé serait justifié dans ce cas de réforme...

Le 6 mars dernier, le Premier ministre, Edouard Philippe, a lancé les premières consultations des groupes parlementaires et des présidents des deux chambres afin d'arriver à un nouveau texte. L'objectif est de présenter une première version en avril 2018, pour un examen en première lecture avant l'été...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.