Les Français lisent de moins en moins

Les Français lisent de moins en moins©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 30 mars 2021 à 16h25

La diminution des déplacements et les fermetures de lieux de lecture (librairies, bibliothèques) sont vraisemblablement un des facteurs de cette diminution en 2020, selon le Centre national du livre.

La diminution des déplacements et les fermetures de lieux de lecture (librairies, bibliothèques) sont vraisemblablement un des facteurs de cette diminution en 2020, selon le Centre national du livre.

Les Français sont encore très nombreux à lire (plus de 80% d'entre eux ont lu au moins un livre l'an dernier), même si 2020 a été marquée par une baisse de la lecture, certainement liée aux contraintes imposées par la crise sanitaire, selon le baromètre publié mardi par le Centre national du livre (CNL).

"La diminution des déplacements en général et les fermetures de lieux de lecture (librairies, bibliothèques) sont vraisemblablement un des facteurs de cette diminution", peut-on lire dans un communiqué.

Inflexion globale

"Malgré des dynamiques de marché rassurantes pour le secteur du livre, nous observons une inflexion globale du nombre de lecteurs et ce pour la moitié des genres littéraires. Parallèlement, certainement liés aux fermetures et aux restrictions d'accueil, les achats et emprunts de livres reculent", explique Régine Hatchondo, la présidente du CNL.

Les Français sont pourtant plus nombreux à déclarer avoir lu davantage qu'auparavant, selon cette étude publiée tous les deux ans avec l'institut Ipsos, traditionnellement avant l'ouverture du Salon du livre de paris - annulé une nouvelle cette fois cette année à cause de la crise sanitaire. "Le télétravail s'étant fortement développé, la porosité entre la lecture liée au travail ou aux études et la lecture pour le plaisir n'a pas joué en faveur de cette dernière", estime le CNIL.

De l'intérêt pour l'actualité

Les Français ont lu davantage de livre de reportages et d'actualité (essais, biographies...), mais moins de romans (-7 points) et de livres pratiques (-7 points). Ils se montrent par ailleurs très attachés à leurs librairies, puisque 80% des acheteurs y ont acquis des ouvrages en 2020.

Les Français associent des valeurs très positives à la lecture, considérée comme une source de plaisir (+8 points), d'apprentissage et de découverte de nouvelles choses (+ 13 points) et de bonheur et d'épanouissement (+20 points). Pour les jeunes, l'idée que le livre permet de s'évader est également très importante (23%). "Le manque de temps et la concurrence d'autres loisirs restent les premiers freins à la lecture, tandis que certains leviers d'incitation, auparavant moins mis en avant, se renforcent : des lectures plus faciles, des avis sur des sites internet ou des blogs, et des discussions sur les réseaux sociaux", écrivent les auteurs de cette étude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.