Les "Gilets jaunes" ont pesé sur le marché des spiritueux en 2018

Les "Gilets jaunes" ont pesé sur le marché des spiritueux en 2018
Cognac alcool

Boursier.com, publié le mercredi 19 juin 2019 à 14h36

Le secteur, dont les ventes se concentrent sur la fin de l'année, a souffert de la mobilisation des "Gilets jaunes", selon les professionnels.

Les ventes de spiritueux ont reculé en France en 2018, freinées notamment par le mouvement social des "Gilets jaunes". La Fédération française des spiritueux (FFS) relève toutefois le solide dynamisme des exportations.

Les ventes en grande distribution dans l'Hexagone ont diminué l'an dernier de 1,34% en valeur à 4,72 milliards d'euros et de 2,1% en volume à 275 millions de litres par rapport à 2017, observe l'organisation professionnelle dans un communiqué publié mercredi.

Difficultés en fin d'année

Le secteur, dont les ventes se concentrent sur la fin de l'année, a souffert de la mobilisation des "Gilets jaunes", souligne la FFS. Elle déplore également qu'il n'ait pas profité, à la différence des autres boissons, des conditions climatiques.

Les rhums et les gins, soutenus par l'innovation et une montée en gamme, ont toutefois tiré leur épingle du jeu avec des progressions respectives de 5,7% et de 7,6% en valeur.

Record pour les exportations

A l'inverse, les exportations ont poursuivi leur croissance l'année dernière. Elles ont atteint le montant record de 4,3 milliards d'euros, soit une hausse de 1,8%, pour un volume de 445 millions de litres (+1,9%).

Si le cognac confirme sa performance (+3,4% en volume), les liqueurs (+2%) et les rhums (+9%) ont également contribué à cette croissance, précise la FFS, qui rappelle que l'Amérique du Nord et l'Asie représentent 70% des exportations françaises de spiritueux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.