Les leaders des cinq principaux syndicats feront "le point" avant la journée CGT du 19 avril

Les leaders des cinq principaux syndicats feront "le point" avant la journée CGT du 19 avril
Laurent Berger (CFDT), Jean-Claude Mailly (FO) et Philippe Martinez (CGT), posent lors du congrèes de la confédération européenne des syndicats en 2015 à Paris

AFP, publié le jeudi 05 avril 2018 à 16h40

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, a annoncé jeudi que les responsables des principaux syndicats (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC) se réuniraient à la mi-avril pour "faire le point de la situation", avant la journée interprofessionnelle appelée le 19 par la CGT.

Interrogée par l'AFP, la CFDT a précisé que la réunion pouvait se tenir "entre le 16 et le 18 avril". En revanche, la CGT, la CFTC et la CFE-CGC n'ont pas confirmé le rendez-vous.

"Les cinq sont d'accord pour dire +on se voit+. L'objet c'est de faire un point de la situation entre nous", a déclaré Jean-Claude Mailly devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis).

Le numéro un de Force ouvrière, qui va passer la main fin avril à Pascal Pavageau, a ajouté que cette rencontre avait été décidée "à la demande de tout le monde".

Elle interviendra alors que plusieurs mouvements sociaux agitent le pays, à la SNCF contre la réforme du gouvernement, à Air France pour les salaires, dans les universités. Un mécontentement s'exprime aussi dans les établissements pour personnes âgées (Ehpad), dans les hôpitaux ou chez le géant de la distribution Carrefour.

A propos de ces mouvements, M. Mailly a estimé que "si le gouvernement n'apportait pas de réponse, cela va se dégrader".

Il a rappelé que les leaders syndicaux s'étaient rencontrés "trois fois l'été dernier autour des ordonnances" sur le code du travail.

La CGT de Philippe Martinez a annoncé une journée d'action interprofessionnelle le 19 avril à laquelle n'ont pas prévu de s'associer les autres organisations syndicales. Laurent Berger, numéro un de la CFDT, l'a redit jeudi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.