Les marchés auront du mal à prolonger leur conte de fées en 2018

Les marchés auront du mal à prolonger leur conte de fées en 2018
A lire aussi

LesEchos, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 10h09

2017 a été une année faste pour les marchés, marquée par l'absence de volatilité, des banques centrales accommodantes et une accélération de la croissance mondiale. Ce qu'on a appelé le « goldilocks », en référence au conte de fées Boucle d'or. 2018 pourrait sonner la fin de l'histoire.

1) Un environnement économique porteur

Comme en 2017, l'économie mondiale sera au beau fixe l'an prochain avec une croissance estimée entre 3,7 % (Société Générale), 3,8 % (Bank of America-ML, Crédit Suisse) et même 4 % (Goldman Sachs).

Pour la Société Générale, l'économie mondiale, avec les 45 pays de l'OCDE tous en croissance pour la première fois depuis 2007, est « sans doute dans sa meilleure forme depuis environ une décennie et en l'absence d'un choc exogène sévère…

Lire la suite sur LesEchos

 
5 commentaires - Les marchés auront du mal à prolonger leur conte de fées en 2018
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Les Républicains : Bertrand estime qu'"il aurait pu gagner" face à Wauquiez
    Statut : refusé
    Il y a 17 minutes
    le 08 12 2017 à 10 16


    Moi j'aime bien M. Bertrand tant son expression donne le fond de sa pensée. Sa coiffure soyeuse, à elle seule, donne le sens de ses idées : fuyant. Identique à son sourire béat que semble supporter difficilement, malgré tous leurs efforts, les doubles et triples mentons qui vont pourtant rechercher le renfort de la base du cou.
    Il est toujours brillant dans ses déclarations comme peut l'être la trace laissée par une limace quand elle se fait sa salade. Il a ce comportement typique du cloporte habitué à vivre en sous sol quand il pratique ses rituels francs de maçons en construisant son domaine de vie autour de ses propres crottes. Ses neurones miroir fondent donc par mimétisme un environnement glauque, cafardeux, sordide, suintant et dégoulinant de suffisance.

  • avatar
    chebob07 -

    Sortez les mouchoirs !

  • avatar
    OJBA5783 -

    De toute façon, moi, je n'y vais plus au marché! Ils nous vendent la même mer.. qu'au supermarché et plus cher. Producteur local. Au moins, les tomates, depuis octobre c'est fini. Et encore, cette année, ce fut exceptionnel. Le « goldilocks »?

  • avatar
    FAUSSES -

    Cons les 2chos
    "Auront du mal à augmenter en 2018 avec 3.5 à 4 % dixit les banques, alors qu'en 2017 la croissance est inférieure.
    Pas crédibles du tout les 2chos

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    et toi Mafiosi une bonne question : des contes de fées qu'es-ce que tu en pense ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]