Les milliardaires toujours plus nombreux et plus riches

Les milliardaires toujours plus nombreux et plus riches©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 21h02

Après un recul en 2015, la fortune des milliardaires mondiaux est repartie à la hausse en 2016, sous l'impulsion des riches ressortissants asiatiques, selon la dernière étude annuelle de la banque suisse UBS et du cabinet PWC, publiée jeudi. Le patrimoine global des milliardaires a ainsi bondi de 17% en 2016 pour atteindre 6.000 milliards de dollars (5.095 MdsE).

Ce bond de 17% est deux fois supérieur à la hausse de l'indice boursier MSCI World l'an dernier. La fortune des milliardaires représente ainsi presque deux fois et demi le PIB de la France (2.465 Mds$ en 2016) et dépasse aussi largement le PIB du Japon (4.929 Mds$ en 2016). Le nombre de milliardaires a de son côté augmenté de plus de 10%, passant de 1.397 à 1.542 (+145).

Le nombre d'ultra-riches asiatiques dépasse celui des Américains pour la 1ère fois

La poussée observée en 2016 est essentiellement due à un bond de plus de 30% de la fortune des milliardaires asiatiques. Sur ce continent, l'étude d'UBS et de PWC estime qu'un nouveau milliardaire émerge tous les deux jours. Les 637 milliardaires asiatiques à la fin 2016 possédaient ainsi à eux seuls 2.000 Mds$. C'est la première fois que le nombre de milliardaires asiatiques dépasse celui des Américains. A ce rythme, la fortune des milliardaires asiatiques pourrait elle aussi dépasser celle des Américains d'ici à quatre ans, précise l'étude.

Pour l'instant, les Etats-Unis restent en tête de la richesse mondiale, avec une fortune combinée 2.800 Mds$ l'an passé (+16,5% par rapport à 2.400 Mds$ fin 2015) pour 563 milliardaires américains recensés.

L'Europe à la traîne avec "seulement" 342 milliardaires

Quant à l'Europe, elle comptait l'an dernier 342 milliardaires (+1%) qui se trouvaient à la tête de 1.500 Mds$ (+5%), révèle le rapport.

L'an dernier, les super-riches ont bénéficié de l'essor de secteurs tels que les technologies, la finance, les matières premières et l'industrie. L'étude prévoit en outre que l'enrichissement des milliardaires devrait se poursuivre, mais note aussi que l'augmentation de leur nombre devrait stagner à horizon 2030, les économies émergentes ayant alors achevé leur développement économique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU