Les prix des timbres vont encore monter

Les prix des timbres vont encore monter
la-poste-plaintes réclamations +47% en deux ans courriers arcep distribution service

Boursier.com, publié le vendredi 27 juillet 2018 à 11h30

Poster son courrier va coûter encore plus cher dans les prochains mois. La Poste annonce vendredi que les tarifs vont augmenter de 4,7% à partir du 1er janvier prochain, une hausse similaire à celle de 2018.

Pour les timbres, il s'agira encore de hausses à deux chiffres. Le prix de la lettre verte, utilisée en majorité par les particuliers (à 60%) pour leurs envois ordinaires, passera ainsi de 0,80 à 0,88 euro (+10%) et celui du timbre prioritaire de 0,95 à 1,05 euro (+10,5%).

Dans un communiqué, l'établissement public, qui doit faire face à une baisse continue des volumes du courrier, souligne que "ces ajustements s'inscrivent dans le cadre du dispositif d'encadrement pluriannuel des tarifs décidé par l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP)."

Moins pénalisant pour les entreprises

Pour les entreprises, les tarifs du courrier industriel de gestion augmenteront de 2,5% et ceux du marketing direct de 1,5% "afin d'encourager l'utilisation du média courrier."

La Poste précise encore que les clients utilisant son service de vente en ligne de timbres à imprimer chez soi continueront de bénéficier d'une remise de 3 cents pour les timbres rouges comme les timbres verts.

Une seule zone tarifaire

Pour les envois des particuliers à l'international, elle annonce la fusion des zones géographiques Union Européenne et Reste du Monde en une seule zone tarifaire, avec un prix de 1,30 euro pour les lettres de 0 à 20 g.

Les tarifs des colis pour les envois domestiques des particuliers augmenteront de leur côté de 1,4%, une hausse du même ordre qu'en 2018. Le tarif grand public du Colissimo France de moins de 250 g restera inchangé à 4,95 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU