Les producteurs ne "paieront pas la facture" de Lactalis

Les producteurs ne "paieront pas la facture" de Lactalis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 janvier 2018 à 10h15

Après les familles inquiètes pour la sécurité de leurs enfants, c'est au tour des producteurs de hausser le ton ce mardi dans l'affaire Lactalis. Les syndicats agricoles FNSEA, JA et FNPL ont annoncé mardi avoir obtenu du président du groupe mayennais l'assurance que les producteurs ne paieraient pas les conséquences de la crise sanitaire provoquée les lots de poudre de lait infantile contaminé par des salmonelles.

"FNSEA, JA et FNPL ont obtenu des engagements d'Emmanuel Besnier pour les 10.000 producteurs de lait livrant à Lactalis : ils ne paieront pas la facture de cette crise sanitaire", peut-on lire dans un communiqué conjoint des trois organisations. "La collecte sera maintenue", précisent la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, les Jeunes Agriculteurs et la Fédération nationale des producteurs de lait, dont les présidents ont rencontré ensemble, lundi, celui de Lactalis, Emmanuel Besnier.

Pas de dommages collatéraux

"Cette crise risque d'entacher la bonne image des produits alimentaires français et d'entamer le capital confiance de l'entreprise", lit-on également. "Les éleveurs laitiers, dont la responsabilité est écartée, n'ont pas à en subir les dommages collatéraux."

La crise, déclenchée par des contaminations dans l'usine du groupe située à Craon (Mayenne), a pris un tour politique en fin de semaine dernière avec les demandes gouvernementales de sanctions contre le premier groupe laitier français.

Au-delà du numéro un mondial des produits laitiers, cet épisode touche aussi la grande distribution, dont les principales enseignes - Leclerc, Auchan ou Carrefour - ont admis avoir écoulé les produits malgré les rappels successifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.