Les promoteurs sont plus optimistes sur la demande de logements

Les promoteurs sont plus optimistes sur la demande de logements
construction chantier logement

Boursier.com, publié le vendredi 26 avril 2019 à 18h41

Cette embellie intervient alors que les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois s'améliorent sensiblement, montre une note de l'Insee.

Les promoteurs français sont bien plus nombreux qu'en janvier à considérer que la demande de logements est forte. Cela montre une nette embellie de leur moral après trois trimestres de baisse, selon l'enquête trimestrielle de conjoncture du secteur publiée vendredi par l'Insee.

Le solde d'opinion des professionnels interrogés s'améliore fortement, même s'il reste coincé au-dessous de sa moyenne de longue période. Cette embellie intervient alors que les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois s'améliorent sensiblement, plus particulièrement pour les logements destinés à la location, dont le solde passe au dessus de sa moyenne de longue période.

Dans le même temps, les promoteurs sont moins nombreux qu'en janvier 2019 à signaler une augmentation de leur stock de logements invendus. Le solde correspondant baisse et passe au-dessous de sa moyenne de longue période.

Pas assez de main-d'oeuvre

En parallèle, l'enquête trimestrielle de l'Insee sur le climat dans l'artisanat du bâtiment montre que les artisans sont plus optimistes sur les perspectives générales du secteur, même si les perspectives de leur propre activité prévue se replient après une légère augmentation en janvier. Ils sont en outre un peu moins nombreux qu'en début d'année à prévoir d'accroître leurs effectifs au cours des prochains mois et la proportion de ceux qui signalent des difficultés de recrutement atteint un plus haut depuis plus de dix ans, à 54% (+1 point par rapport à janvier).

Près de la moitié des entreprises du secteur des travaux publics (47%) déclarent de même être limitées dans leur activité par une insuffisance de main-d'oeuvre, renouant avec les niveaux atteints en octobre et bien plus qu'en moyenne sur longue période (16%), indique encore l'Insee dans une autre enquête trimestrielle sur ce secteur. Les entrepreneurs des travaux publics restent aussi positifs qu'en janvier sur leur activité passée et le nombre de ceux prévoyant d'augmenter leurs effectifs est en légère hausse par rapport à janvier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.