Les recettes du contrôle fiscal ont battu un record en 2019

Les recettes du contrôle fiscal ont battu un record en 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 18h33

Avec onze milliards d'euros recueillis, soit un chiffre plus élevé qu'en 2015, date du précédent record.

C'est mieux que les premières estimations dévoilées cet hiver... La lutte contre la fraude fiscale en France a permis de recueillir 11 milliards d'euros en 2019, soit deux milliards de plus que les recettes annoncées au mois de février par le gouvernement.

D'après le journal 'Les Echos', qui publie ces données mercredi soir sur son site internet, le précédent record, qui remontait à 2015, est donc battu.

Des dossiers bouclés en fin d'année

En ajoutant "les 358 millions encaissés par le STDR - la cellule de dégrisement pour les comptes non déclarés, désormais fermée - et les 530 millions générés par la convention judiciaire d'intérêt public (CJIP) dans les affaires Google et Carmignac, les recettes totales frôlent les 12 milliards d'euros", explique le journal.

"En février, nous n'avions des données consolidées que jusqu'à début octobre", a expliqué Gérald Darmanin, dans un entretien aux 'Echos', précisant que les précédents données n'incluaient pas les trois derniers mois de 2019 et de nombreux dossiers ont été bouclés sur cette période.

Les sommes recouvrées

Ces chiffres correspondent aux sommes effectivement recouvrées par le fisc. Bercy, qui communiquait auparavant sur les redressements notifiés, a décidé de changer de méthode : "certains gros redressements, contestés par les contribuables, ne se traduisaient pas par des encaissements", explique le journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.