Les salariés de Transavia entreront en grève vendredi

Les salariés de Transavia entreront en grève vendredi©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 août 2019 à 13h22

Le mouvement est mené par la CGT, qui accuse la compagnie de mépriser ses salariés et de ne pas prendre au sérieux l'épuisement dans lequel ils se trouvent.

La compagnie low-cost Transavia va entrer en grève à partir de vendredi. L'objectif : protester contre "une gestion humaine et matérielle catastrophique" dans l'entreprise.

Dans un communiqué publié sur Twitter, la CGT Transavia annonce officiellement le démarrage d'un mouvement avec un préavis déposé se prolongeant jusqu'au 5 janvier 2020. Une décision qui va mettre en péril les vacances de nombreux touristes qui s'apprêtaient à partir ou à revenir en cette deuxième quinzaine d'août.

"Les salariés de Transavia en ont assez d'être autant méprisés de toute part", a déclaré le syndicat. Il affirme que la situation délicate dans laquelle se trouve les employés de la compagnie a été décrite à de nombreuses reprises aux dirigeants de l'entreprise, mais que ceux-ci n'ont même pas été invités à la table des négociations pour discuter de leur avenir lors de l'arrivée de Benjamin Smith, le nouveau PDG d'Air France-KLM, en 2018.

Une grève qui va certainement durer

Selon la CGT Transavia, tous les salariés de l'entreprise sont épuisés et certains incidents majeurs ont été minimisés à plusieurs reprises par les dirigeants de la compagnie. "Ce que Transavia France doit retrouver au plus vite, c'est de l'humanité et du respect à l'égard de l'ensemble des salariés", ajoute-t-il.

Enfin, si l'objectif de cette grève est clair, les perturbations n'ont pas encore été réellement précisées, mais elle pourraient engendrer l'annulation de nombreux vols et des retards "sur les prochains jours et mois", précise le syndicat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.