Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 6,9% en janvier

Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 6,9% en janvier

Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3% au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 17h01

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, augmenteront en moyenne de 6,9% en janvier, du fait notamment de la hausse d'une taxe, selon une délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) publiée vendredi.

Hors taxes, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,3% au 1er janvier, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros.

Cette hausse sera de 2,4% pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et de 1,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude.

A cela s'ajoutera l'augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), qui passe de 5,88 euros par mégawattheure (mWh) consommé à 8,45 euros/MWh du fait de la hausse au 1er janvier de la contribution climat énergie (sorte de taxe carbone), une de ses composantes.

Au final, la hausse des tarifs réglementés sera donc de 6,9% au 1er janvier 2018.

La hausse de la TICGN va également s'appliquer aux prix des offres de marché commercialisées par Engie et ses concurrents.

Les tarifs réglementés hors taxes du gaz sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.).

Les tarifs réglementés sont en sursis depuis que le Conseil d'Etat, saisi par des fournisseurs concurrents d'Engie, a jugé en juillet que leur maintien était contraire au droit européen. 

 
9 commentaires - Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 6,9% en janvier
  • avatar
    elcarpo -

    baisse des impôts locaux........oui mais augmentation du gaz +7%.......(dont 5% de taxes) et ce sera comme ça jusqu en 2022......

    cherchez l erreur !!!!!!!!!!

  • avatar
    JPS49 -

    Merci Mr Hulot. Les Français savaient déjà, grâce à ses prédécesseurs, qu'écologie rimait avec taxes, mais avec lui nous allons déguster !

  • avatar
    messager-45 -

    Qui est à l'origine de cette hausse de la taxe......................faut il chercher loin Non Mr Taxe hublot.....vive lrem

  • avatar
    LM14 -

    Et bien mes concitoyens qui ont voté en mai pour cette équipe vont maintenant comprendre pour qui ils ont voté. Et ce n'est que le tout début du commencement de toute la lignée de taxes, prélèvements, impôts que nous aurons à subir avec cette équipe alors que nos revenus stagnes. Jupiter nous avait pourtant juré qu'il améliorerait notre pouvoir d'achat, mensonges toujours des mensonges et certains tombent encore dans les pièges des politicards ! Voilà 48 heures j'écrivais que ceux qui dans les derniers sondages se disaient satisfaits de cette équipe gouvernementale et notamment du premier d'entre-eux auraient bientôt l'occasion de réviser leur jugement, je ne pensais pas que ce serait aussi rapide et aussi brutal, 7% d'augmentation !!

  • avatar
    ajlbn -

    Référence à la réaction :

    C'est évident, dès qu'une de ces familles habite un immeuble, c'est le désordre et les propriétaires ou locataires préfèrent partir car la cohabitation avec ces gens n'est pas possible, trop de bruits, manque d'hygiène et de propreté, mauvais état d'esprit... ils se tiennent mal !

    signaler au modérateur commenter



    Statut : refusé

    Il y a 24 minutes


    A nissa2004 - vous donnez un exemple, avec une population d'origine déterminée, et un comportement qui n'a pas l'air de celui défini par les textes: " usage en bon père de famille, selon la formule. Je peux vous en citer une série, dans lesquels les gens incriminés étaient des prétendus Français de souche, ou des intégrés depuis des générations. Alors ne jamais faire d'un cas d'espèce une généralité. Dans toutes les communautés, il y a des gens curieux, profiteurs, égoïstes et sans respect pour autrui. Voire même insultants ou méprisants. Et certains très hauts placés. Il se trouve que le marché du logement est gangréné par des profiteurs qui louent des lieux indignes. C'est factuel.
    23 < repassé

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]