Les tickets restaurant 2020 valables jusqu'en septembre 2021

Les tickets restaurant 2020 valables jusqu'en septembre 2021
edenred

Boursier.com, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 12h37

"Cela va permettre de redonner 700 millions d'euros de pouvoir d'achat aux restaurateurs", a indiqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire...

Que vont devenir les tickets restaurant de 2020 ? Alors que les confinements mis en place face à l'épidémie de Covid-19 et la fermeture des restaurants ont fait évoluer les modes de consommation, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé le prolongement de leur validité jusqu'en septembre 2021.

"C'est une mesure très favorable aux consommateurs et aux restaurateurs", a-t-il estimé sur 'BFMTV' ce vendredi, précisant que "cela va permettre de redonner 700 millions d'euros de pouvoir d'achat aux restaurateurs", alors que les établissements vont rester fermés jusqu'au 20 janvier au moins.

Les tickets restaurant expirent d'ordinaire dans les premières semaines de l'année suivante. Ceux de cette année auraient dû être périmés fin février. Mais avec la crise sanitaire et les fermetures des restaurants, certains Français se sont retrouvés avec de nombreux titres restaurants sur les bras.

Le plafond relevé à 38 euros est aussi prolongé

De la même manière, le relèvement du plafond, qui était passé au printemps dernier de 19 euros par jour à 38 euros, sera également prolongé jusqu'à septembre 2021. "Vous avez toute une somme de tickets qui vont pouvoir être utilisés jusqu'en septembre 2021 pour un montant jusqu'à 38 euros", a répété Bruno Le Maire.

A noter que le plafond relevé des titres restaurant concerne uniquement les restaurants. En effet, leur usage reste limité à 19 euros dans les supermarchés, pour les achats prévus par la législation.

Et pour les chèques cadeaux ?

La date du 1er septembre n'a pas été choisie au hasard : "c'est tout simplement pour qu'ils puissent aussi être utilisés pendant l'été, pour que chacun puisse se faire plaisir et qu'on ait cette perspective de relancer la consommation dans les restaurants", a expliqué le ministre de l'Economie.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a dit "travailler" sur des ajustements similaires concernant les chèques cadeaux distribués en fin d'année par certaines entreprises et une hausse de leur plafond. "J'ai bon espoir que d'ici la semaine prochaine on pourra déplafonner ces 174 euros", a-t-il confié, avant d'ajouter : "Tout ce qui permet de donner de l'élan à l'économie française et à la consommation française, j'y suis favorable".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.