Les ventes de Huawei progressent, malgré les sanctions américaines

Les ventes de Huawei progressent, malgré les sanctions américaines©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 10h43

Les revenus du géant chinois sont en hausse sur les neuf premiers mois de l'année, malgré la décision de Washington de le placer sur une liste noire.

Le chiffre d'affaires de Huawei a bondi de 24% sur les neuf premiers mois de 2019, malgré les sanctions infligées au géant chinois par l'administration Trump dans le cadre de la guerre commerciale qui divise Washington et Pékin.

La plus grande entreprise de technologie de Chine a déclaré des revenus de 610,8 milliards de yuans (86,1 milliards de dollars) entre janvier et septembre et ses livraisons mondiales de smartphones ont bondi de 26% sur la période, à plus de 185 millions d'unités, lui permettant de sécuriser sa deuxième place sur le marché des smartphones.

Soupçons d'espionnage

Huawei est accusé par l'administration de Donald Trump d'avoir aidé Pékin à espionner les Etats-Unis. Le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, a rejeté à plusieurs reprises les accusations selon lesquelles le gouvernement chinois se sert de l'équipementier télécoms pour obtenir des informations.

Les Etats-Unis ont placé le 16 mai Huawei sur une liste noire. Ces sanctions empêchent Huawei de travailler notamment avec Alphabet, la maison mère de Google, dont le système d'exploitation Android équipe la plupart des smartphones, y compris ceux du groupe chinois.

"Moment de vie ou de mort"

Le milliardaire Ren Zhengfei a prévenu que son empire technologique faisait face à un "moment de vie ou de mort" et a mobilisé des milliers d'employés pour travailler 24 heures sur 24 en imaginant des alternatives à la technologie américaine. Depuis les sanctions, certains géants américains, notamment Intel et Micron Technologies, ont déclaré avoir trouvé des moyens de reprendre leurs activités avec Huawei, un coup de pouce majeur pour la société chinoise.

Huawei, qui contrôle près de 30% du marché européen selon le cabinet spécialisé IDC, a vendu 208 millions de smartphones l'an dernier, dont la moitié hors de Chine ! L'Europe est son principal marché pour les appareils haut de gamme. La société parie sur désormais sur la saison des fêtes pour doper ses ventes jusqu'à la fin de l'année.

Du mieux pour la 5G

Du côté de la 5G, le ciel semble également s'éclaircir, malgré les efforts américains pour bloquer Huawei dans cette nouvelle technologie. Mercredi, il a signé plus de 60 contrats commerciaux 5G pour dans le monde entier. L'inde a dit ne "rien avoir contre Huawei" et en Allemagne, l'un des plus grands marchés européens, l'administration Merkel a déclaré que le matériel de Huawei ne serait pas exclus lors de futurs achats 5G. Le plus gros pari de Huawei reste cependant en Chine, où les opérateurs publics sont prêts à construire leurs propres réseaux 5G.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.