Les villes américaines se battent pour accueillir Amazon

Les villes américaines se battent pour accueillir Amazon©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 octobre 2017 à 18h18

Amazon.com fait décidément des envieux... Le géant du commerce en ligne, devenu trop gros pour son siège de Seattle, a annoncé début septembre qu'il cherchait à établir un deuxième quartier général ("Amazon HQ2"), avec à la clef 50.000 emplois et un investissement de cinq milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) pour la ville qui saurait se montrer la plus attrayante.

Et les candidatures se multiplient : le groupe a indiqué lundi avoir reçu 238 propositions de villes ou régions en Amérique du Nord offrant d'accueillir ce deuxième siège, un mois après le lancement de l'appel à concurrence.

Du coup, le groupe ne se prive pas de faire monter les enchères, en communiquant sur ce succès... La semaine dernière, il expliquait par exemple que les villes ou Etats intéressés multipliaient les propositions en matière de fiscalité, pour tenter de l'attirer.

Qui va l'emporter ?

D'après l'agence Reuters, le New Jersey a proposé 7 Mds$ de crédits potentiels à Amazon, s'il s'établit à Newark et s'engage à des objectifs de recrutement. La Californie a également promis certains cadeaux fiscaux pour convaincre le groupe de Jeff Bezos.

L'agence de notation Moody's s'est penchée sur la question, et présente Austin comme la ville ayant le plus de chance d'héberger le nouveau siège social.

Réponse en 2018

Les villes candidates, qui doivent faire partie d'une zone métropolitaine de plus d'un million d'habitants avec un aéroport international, un bon niveau d'éducation et un réseau performant de transports en commun, avaient jusqu'au 19 octobre pour présenter leur dossier.

Amazon, qui emploie 44.000 personnes rien qu'à Seattle, promet d'examiner soigneusement les candidatures avant une décision qui sera annoncée en 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU