Les voyageurs délaissent de plus en plus le train

Les voyageurs délaissent de plus en plus le train
LGV ligne grande vitesse train

Boursier.com, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 11h00

L'Arafer (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) a publié son premier bilan du marché du transport ferroviaire de voyageurs en France, qui montre que les voyageurs délaissent de plus en plus le train : la fréquentation totale a baissé de 1% en 2016 par rapport à 2015, alors que les autres modes de transport (voiture, autocar...) progressent.

"La baisse de fréquentation des TER s'élève à -2,8% mais ce sont les trains internationaux (-7,8%) et les Intercités (-6,5%) qui ont le plus souffert de cette désaffection. La fréquentation du TGV domestique reste stable (+0,1%), celle du Transilien est en hausse (+3,8%), peut-on lire dans un communiqué.

L'utilisation du car bondit

A l'inverse, les trafics intérieurs de voyageurs réalisés en voiture particulière (covoiturage compris) ont augmenté de 2,7%, ceux en autocars interurbains ont bondi de 17% et en avion ont progressé de 3,8%.

L'utilisation globale du réseau ferré (fret et voyageurs) a baissé "principalement en raison des grèves au 2ème trimestre 2016 (mouvement social relatif à la renégociation du cadre social des personnels ferroviaires) qui ont entraîné des déprogrammations de trains de voyageurs et ont également pénalisé les circulations de trains de fret", explique l'Arafer.

Fatigués, les voyageurs ?

En 2016, sur les 6.700 trains de voyageurs (hors Transilien) initialement programmés quotidiennement, 230 ont été déprogrammés (supprimés la veille avant 16h) et près de 120 ont été annulés à la "dernière minute" (supprimés la veille après 16 heures).

Les usagers du train sont-ils fatigués des annulations et retards à répétition ? Les services TER et les Intercités ont été les plus touchés, avec une réduction de l'offre de plus de 40% pendant les jours de grève (20 % pour les TGV). Selon les chiffres de l'Arafer, au total, le taux de suppression de trains de voyageurs (hors Transilien) s'élève à 5% en 2016, soit près de 350 trains par jour. En moyenne, 11% des trains de voyageurs (hors Transilien) sont arrivés avec un retard d'au moins 6 minutes à leur terminus, et le taux de retard s'accentue en période de pointe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.