Lille, Grenoble et Dijon en tête des villes les plus attractives

Lille, Grenoble et Dijon en tête des villes les plus attractives
villes les plus attractives 17 octobre 2017

Boursier.com, publié le mardi 17 octobre 2017 à 15h20

Quelles sont les villes les plus attractives de France ? Lille, Grenoble et Dijon sont en tête de classement, selon un baromètre réalisé par les sites Jobijoba et meilleurtaux.com. Les auteurs de cette étude ont pris en compte les vingt plus grandes villes de France, en passant au crible le marché de l'emploi, les salaires médians, le prix de l'immobilier et les taux d'intérêt.

Lille occupe la première place du classement grâce à une performance solide en matière d'emploi, avec 12,3 offres de CDI pour 100 habitants. Les recrutements y ont bondi de 10% en 2017 par rapport à l'année précédente, alors que la progression moyenne au niveau national est de 8,2.

Emploi et immobilier

Grenoble se classe seconde, grâce là aussi au dynamisme de son marché de l'emploi qui se positionne au 3ème rang en France avec 10,5 offres en CDI pour 100 habitants. "La grande ville des Alpes affiche en même temps un pouvoir d'achat immobilier de 66 m2 (6e rang)", explique l'étude.

Dijon est troisième : sa relative faiblesse en matière d'offres d'emploi (7ème avec 8,4 CDI pour 100 habitants) est compensées par un meilleur pouvoir d'achat immobilier (73 m2, ce qui la place en quatrième position).

Des maisons trop chères

Paris n'est que quinzième de ce palmarès, pénalisée sans surprise par les prix très élevés pour se loger. Côté emploi, la capitale est 8ème avec 8,2 offres de CDI pour 100 habitants. "Mais le pouvoir d'achat immobilier (23,8 m2) n'atteint même pas la moitié de celui Montpellier qui précède Paris au classement", rappellent Jobijoba et meilleurtaux.com.

L'étude montre par ailleurs que les quatre grandes villes du pourtour méditerranéen sont très mal classées avec Montpellier 14ème, Nice 16ème, Toulon 18ème et Marseille 20ème. "Malgré des performances très moyennes en termes d'emploi, ces villes affichent un pouvoir d'achat immobilier relativement faible", observent ses auteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.