Linky : 90% des clients se disent satisfaits, selon Enedis

Linky : 90% des clients se disent satisfaits, selon Enedis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 février 2020 à 16h35

Face aux nombreuses critiques, le gestionnaire du réseau de distribution a assuré que le déploiement des compteurs Linky se déroulait "dans de bonnes conditions".

Enedis a décidé de répondre à ses détracteurs... Alors que deux avocats ont annoncé lundi dernier leur intention de mener une action collective contre le compteur Linky, le gestionnaire du réseau de distribution tente de rassurer. Depuis son déploiement en 2015, le petit boîtier vert, qui permet au foyer de suivre en détail sa consommation d'électricité au quotidien, fait l'objet de vives critiques. En plus des polémiques sur sa nocivité potentielle sur la santé à cause des ondes émises, cet appareil "intelligent" est accusé de recueillir les données personnelles sans clair consentement.

Dans un communiqué, la filiale d'EDF a ainsi dit prendre "acte du lancement d'une nouvelle action contentieuse contre le déploiement des compteurs Linky", mais a tenu "à contester formellement les affirmations relayées par les avocats".

"Aujourd'hui, 90% des clients se disent satisfaits de l'installation de Linky", assure Enedis, qui estime que l'action lancée par les avocats ne "semble pas refléter la réalité de ce que vivent au quotidien" les clients et les "équipes sur le terrain".

"Pas plus d'ondes qu'une ampoule électrique"

Pourtant, il existe bien des plaignants. Pour dénoncer les pratiques du groupe gestionnaire du réseau électrique français, les avocats sont en effet parvenus à rassembler plus de 12.500 signatures dans une pétition. L'une des principales critiques faites au compteur Linky concerne la santé et une minorité de personnes, les "électro-sensibles", qui sont impactées par les ondes et le courant porteur en ligne présents dans ces compteurs.

Face à ces inquiétudes, Enedis, qui a déjà installé plus de 24 millions de compteurs, a tenu à assurer que "le nouveau compteur ne générait pas plus d'ondes qu'une ampoule électrique d'après l'ANFR ".

Enedis dit respecter "strictement les recommandations de la Cnil"

Les compteurs Linky génèrent également beaucoup d'inquiétude concernant le manque de protection des données personnelles. Début février, la Cnil avait d'ailleurs mis en demeure EDF et Engie. Le gendarme français de la protection des données reprochait aux deux groupes d'énergie de ne pas respecter certains exigences concernant le recueil du consentement à la collecte des données de consommation, issues des compteurs Linky.

"Nous tenons à rappeler qu'Enedis, entreprise de service public, respecte strictement les recommandations de la Cnil en matière de protection des données, et n'en fait aucun usage commercial", a indiqué le gestionnaire. "Ces données appartiennent aux consommateurs, elles ne peuvent être transmises à des acteurs tiers qu'avec leur accord explicite", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.