Lithium: le chinois Tianqi renforce sa position avec un deal géant au Chili

Chargement en cours
Usine de traitement du minerai de la Société chimique et minière du Chili, sur le salar d'Atacama, un des plus grand gisement du monde de lithium
Usine de traitement du minerai de la Société chimique et minière du Chili, sur le salar d'Atacama, un des plus grand gisement du monde de lithium
1/2
© AFP, HO, SQM

AFP, publié le vendredi 18 mai 2018 à 14h25

Le géant chinois du lithium Tianqi renforce sa position dans ce domaine en montant au capital du chilien SQM et s'engage un peu plus dans la bataille des batteries automobiles sur fond de boom des ventes des voitures électriques.  

Tianqi Lithium a annoncé jeudi être parvenu à un accord pour acquérir 24% des parts de SQM auprès du canadien Nutrien, soit "62.556.568 actions de la série A pour 4,066 milliards de dollars", a précisé dans un communiqué le groupe canadien, qui opère dans le secteur des fertilisants. 

La Société chimique et minière du Chili (SQM) exploite le salar d'Atacama, un des plus grand gisement du monde de lithium, métal essentiel pour la fabrication des batteries. Le Chili possède les plus grandes réserves mondiales de lithium. 

"Nous sommes ravis de participer au développement présent et futur de l'industrie du lithium au Chili", a affirmé la patronne de Tianqi Lithium, Vivian Wu, dans le communiqué. 

L'accord devrait se concrétiser au 4e trimestre de cette année. Une fois la transaction finalisée, le géant chinois n'exercera pas de contrôle au sein de SQM, a tenu a rassurer Tianqi Lithium, en référence aux craintes suscitées au Chili concernant ce fleuron du secteur minier chilien.

L'opération sera financée grâce à des fonds propres et des emprunts, selon le groupe canadien.

Après l'annonce de l'accord, l'action de SQM était stable (+0,02%) à la Bourse de Santiago. 

- Bataille des batteries - 

"Bien que très attendue, c'est une information importante. L'intérêt de Tianqi de monter au capital de SQM a été le plus concret, malgré plusieurs épisodes qui ont provoqué une certaine incertitude", a déclaré à l'AFP l'analyste du cabinet Plusmining, Juan Carlos Guajardo. 

Né de la fusion d'Agrium et Potash Corp, Nutrien était obligé de vendre ses parts dans SQM après une décision de l'autorité de la concurrence. 

Avec cette montée au capital, la Chine s'engage un peu plus dans la bataille des batteries automobiles avec des fabricants géants aux ambitions mondiales, dans un contexte d'explosion des ventes de voitures électriques. 

La Chine, premier marché automobile mondial, vise des ventes annuelles de 2 millions de véhicules électriques ou hybrides d'ici 2020, contre 780.000 unités l'an dernier, via d'ambitieux quotas imposés dès 2019. 

D'après le cabinet Boston Consulting, les voitures électriques constitueront la moitié du marché mondial d'ici 2030. 

Cet essor fulgurant met à l'épreuve l'industrie de la batterie, composant onéreux déterminant l'autonomie du véhicule. 

Dans ce contexte, la demande mondiale devrait croître entre 6 et 8% au cours de la prochaine décennie.  

Le Chili, l'Argentine et la Bolivie forment le "triangle du lithium" où se trouvent 54% des réserves de ce métal dans le monde, selon la commission chilienne du cuivre.  

En 2021, le Chili devrait doubler sa production de lithium, à 147.000 tonnes, contre 77.000 en 2017, en intensifiant ses opérations dans le salar d'Atacama, exploité par SQM et l'américain Albemarle. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.