Location de voitures : les tarifs s'envolent

Location de voitures : les tarifs s'envolent©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 21 juin 2021 à 11h12

Les tarifs pour une location d'une semaine entre juin et fin août ont en moyenne flambé de 35% par rapport à 2019.

Les tarifs pour une location d'une semaine entre juin et fin août ont en moyenne flambé de 35% par rapport à 2019.

Louer une voiture pour les vacances cet été va sans doute coûter beaucoup plus cher qu'avant le début de l'épidémie de coronavirus. Complètement paralysés par la crise sanitaire et les restrictions qui l'ont accompagnée, de nombreux loueurs, comme Hertz aux Etats-Unis ou Europcar, se sont retrouvés en faillite, avec des réservations en chute libre, parfois jusqu'à -95%.

Ils doivent donc remonter la pente, avec à la clé, des tarifs qui flambent, comme l'explique 'Le Parisien'. Le journal cite une étude menée par le comparateur de location de voiture Carigami, qui a analysé les tarifs pour une semaine en France, entre le 1er juin et le 31 août 2021. Le coût moyen, tous modèles confondus, tourne désormais autour de 352 euros, soit un bond de 35% par rapport à 2019.

Pas assez de véhicules

"Pour réduire les coûts, les grandes agences ont vendu en masse leurs voitures et renoncé à de nouveaux achats. Europcar, par exemple, a réduit son parc d'un tiers en Europe. Avis a fait de même aux Etats-Unis", explique 'Le Parisien'. Les loueurs ont donc moins de véhicules à proposer, au moment même où les clients font leur grand retour, en préparant weekend et vacances, alors que confinements et couvre-feux ne sont plus à l'ordre du jour.

"Il reste encore des voitures de location pour cet été. Même si les flottes se sont réduites, la profession s'est préparée à accueillir des clients dans des proportions plus importantes que les mois précédents", temporise Jean-Philippe Doyen, le président du métier des loueurs au Conseil national des professions de l'automobile.

Ecarts de prix

La hausse des prix est particulièrement sensible en Corse (+87% à Figari), à Biarritz (+81%), à Nice (+74%) ou à Nantes (+42%). Mais la tendance est plus raisonnable à Toulon et Toulouse (+6%), à Marseille (+7%) ou à Rennes (+15).

Les sites de location entre particuliers en profitent, note 'Le Parisien', à l'image de OuiCar. "Sur le mois de juin 2021, nous sommes en croissance de 80 % par rapport à juin 2020, qui était déjà exceptionnel puisqu'il s'agissait de la sortie du premier confinement", se félicite son PDG, Benoît Sineau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.