Loi Travail : le patron de la CGT tacle la CFDT

Loi Travail : le patron de la CGT tacle la CFDT©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 15h38

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez a dénoncé mercredi la position "ambiguë" de la CFDT. Son syndicat est parvenu à un accord mardi soir avec Force ouvrière, après plusieurs échecs, mais aussi avec Solidaires et des syndicats étudiants sur une nouvelle journée de grèves et de mobilisation contre la politique sociale d'Emmanuel Macron, le 16 novembre.

L'ensemble des syndicats se sont réunis mardi soir pour tenter de trouver une position commune au sujet des politiques sociales d'Emmanuel Macron et des réformes à venir sur la formation professionnelle, l'apprentissage et l'assurance chômage... Mais la CFDT n'est pas rentrée dans le mouvement.

"Critiquer c'est bien, mais..."

Certains syndicats comme la CGT et la CFE-CGC ont jugé que sa position, qui visait à mettre en garde le gouvernement sur les prochaines réformes, était trop complaisante à l'égard de la réforme sur le Code du travail.

Pour Philippe Martinez, la position de la CFDT "est assez ambiguë". "La CFDT a l'air de critiquer le gouvernement sur un certain nombre de réformes", a dit le leader de la CGT, Philippe Martinez sur LCI. "Critiquer c'est bien, mais il faut agir". Il précise qu'avec ce texte, "on s'arrête au milieu du gué".

Au final, la CGT, FO, la CFE-CGC, Solidaires, la FSU, l'Unef, l'Unl et Fidl n'ont pas accepté le document qui était porté par la CFDT, la CFTC, la Fage et l'Unsa.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU