Lubrizol : un manque à gagner de 40 à 50 ME pour les agriculteurs

Lubrizol : un manque à gagner de 40 à 50 ME pour les agriculteurs
le 26 septembre 2019, près de Rouen

Boursier.com, publié le mardi 22 octobre 2019 à 09h54

Le patron de l'entreprise Lubrizol de Rouen est auditionné ce mardi par une commission d'enquête parlementaire composée de sénateurs, après l'incendie de l'usine fin septembre à Rouen.

Le manque à gagner des retombées de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen pour les agriculteurs a été chiffré mardi matin par le ministre de l'Agriculture. "Pour toute la filière agricole, c'est entre 40 et 50 millions d'euros de pertes, de manque à gagner", a annoncé Didier Guillaume sur LCI. "De façon préventive, il faut que Lubrizol paie", a-t-il ajouté.

Les dernières mesures de restriction concernant les productions agricoles qui avaient été mises en oeuvre à la suite de l'incendie ont été levées vendredi. "L'ensemble des restrictions de commercialisation sur les productions agricoles sont levées", a alors annoncé le ministère. Un dispositif de surveillance reste en place.

Enquête parlementaire

L'usine Lubrizol de Rouen a été le théâtre d'un incendie le 26 septembre au matin. Plus de 5.250 tonnes de produits chimiques ont été brûlés dans le sinistre avant que les pompiers ne parviennent à l'éteindre.

Le patron de l'entreprise Lubrizol de Rouen est auditionné ce mardi par une commission d'enquête parlementaire composée de sénateurs, après l'incendie de l'usine fin septembre. L'enquête est "destinée à détecter d'éventuels dysfonctionnements dans les services de l'Etat en amont de l'accident, pendant ou depuis", a expliqué ce mardi sur franceinfo Hervé Maurey, sénateur du groupe Union centriste de l'Eure et président de la commission d'enquête du Sénat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.