Lundi de Pentecôte : près de 3 MdsE attendus pour la "journée de solidarité"

Lundi de Pentecôte : près de 3 MdsE attendus pour la "journée de solidarité"©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 juin 2020 à 08h40

Cette journée de contribution des salariés et des retraités au financement de la prise en charge des personnes âgées et handicapées a été lancée en 2004...

La journée de solidarité a été mise en place en 2004 pour financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d'autonomie, après la canicule de 2003... Elle devrait rapporter cette année 2,948 Milliards d'euros, selon les chiffres de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, dont 2,1319 milliards d'euros grâce à la contribution des salariés et près de 816,5 millions issus de la contribution additionnelle de solidarité provenant des retraites et préretraités imposables.

Les entreprises fixent librement la date et les modalités de la journée de solidarité : un autre jour férié, un jour de RTT, un jour de congés payés, le fractionnement du temps sur l'année, une journée offerte aux salariés. Depuis 2008, le lundi de Pentecôte, initialement choisi pour cette journée, est à nouveau férié...

Equivalent d'une journée de travail

Les salariés contribuent avec l'équivalent d'une journée de travail, la contribution solidarité autonomie (CSA), et les retraités imposables reversent 0,3% de leurs pensions de retraite et d'invalidité ou de leurs allocations de préretraite (contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA)).

Depuis leurs créations, la CSA a rapporté 37 milliards d'euros et la Casa 5,7 milliards.

Rappelons que c'est donc en 2004, un an après l'épisode de canicule, que le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait instauré cette journée travaillée non rémunérée pour les salariés...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.