Madrid, première capitale européenne à se reconfiner

Madrid, première capitale européenne à se reconfiner
au Palais royal à Madrid

Boursier.com, publié le vendredi 02 octobre 2020 à 19h25

Les quelque 4,8 millions d'habitants de la capitale espagnole et de neuf villes voisines se voient ainsi interdire les déplacements non essentiels.

Madrid est à partir de ce vendredi soir la première capitale européenne à imposer un nouveau confinement, afin de ralentir la deuxième vague d'infections par le nouveau coronavirus. Les quelque 4,8 millions d'habitants de la capitale espagnole et de neuf villes voisines se voient ainsi interdire les déplacements non essentiels et seuls ceux pour se rendre à son lieu de travail, à l'école, chez le médecin ou au supermarché sont autorisés.

Les bars et les restaurants seront obligés de fermer à 23 heures, tandis que les salles de sport et les magasins devront réduire leurs capacités d'accueil.

Pas aussi strict qu'en mars

Ce tour de vis n'est pas aussi strict que celui de mars, mais l'annonce a suscité malgré tout la colère des habitants exaspérés par les querelles politiques entre le gouvernement conservateur régional et le gouvernement central, dirigé par les socialistes, sur les mesures à prendre afin d'enrayer la forte propagation du coronavirus dans la capitale espagnole.

"Nous sommes obligés d'appliquer ces mesures à partir d'aujourd'hui", a déclaré un haut-responsable du gouvernement de la Communauté de Madrid, Enrique Lopez, lors d'une conférence de presse. Il a également présenté ses excuses aux Madrilènes pour l'incertitude des derniers jours tout en rejetant la faute sur le gouvernement central.

La région était opposée

Mais comme en France, où certains maires dénoncent les décisions du gouvernement pour freiner l'épidémie, la présidente régionale, la conservatrice Isabel Díaz Ayuso, s'est fermement opposée au confinement et va saisir la justice afin de lever les restrictions en raison des inquiétudes sur l'impact qu'un confinement plus large aurait sur l'économie.

Avec 859 cases de coronavirus pour 100.000 personnes, selon l'Organisation mondiale de la santé, la région madrilène est désormais le premier foyer de coronavirus en Europe. De quoi pousser l'exécutif central, soutenu par d'autres régions du pays, à intervenir après une âpre dispute avec les autorités locales.

L'Espagne a enregistré 778.607 cas de contaminations et près de 32.000 décès depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès quotidiens est proche de son plus haut niveau depuis début mai, mais reste toutefois bien inférieur au record de près de 900 enregistré fin mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.