Marie-Célie Guillaume nommée Directrice générale de Paris La Défense

Marie-Célie Guillaume nommée Directrice générale de Paris La Défense
quartier d'affaires de la Défense à Paris

Boursier.com, publié le lundi 19 mars 2018 à 11h12

Le Conseil d'administration de Paris La Défense, réuni ce 19 mars, a désigné à l'unanimité des administrateurs ayant pris part au vote Madame Marie-Célie Guillaume Directrice générale de l'établissement public local.

Directrice générale de Defacto, l'établissement public de gestion de La Défense de 2014 à 2017, elle était depuis le 1er janvier 2018 directrice générale par intérim de Paris La Défense, chargée par le Préfet de Région de la mise en route du nouvel établissement public local issu de la fusion de Defacto et de l'EPADESA.

Tour de table

La composition du conseil d'administration de Paris La Défense est désormais la suivante :

Conseil départemental des Hauts-de-Seine : Patrick Devedjian, Christian Dupuy, Camille Bedin, Isabelle Caullery, Alexandra Fourcade, Yves Revillon, Marie-Pierre Limoge, Vincent Franchi, Eric Berdoati, Ville de Courbevoie : Jacques Kossowksi, Ville de Nanterre : Patrick Jarry, Ville de Paris : Jean-Louis Missika, Ville de Puteaux : Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Conseil régional d'Ile-de-France : Jean-Luc Santini, Métropole du Grand Paris : Eric Cesari, Deux personnalités qualifiées nommées par l'Etat : Ministère de la Cohésion des territoires : François Balaudé, Ministère de l'Economie et des Finances : Salim Bensmail

Marie-Célie Guillaume est diplômée de l'Institut des Études Politiques de Paris, titulaire d'un master de relations internationales délivré à Boston (Fletcher School of Law and Diplomacy, Tufts University), Marie-Célie Guillaume a débuté sa carrière en 1993 au sein de l'agence conseil en communication Regards international.

En 1998, elle est directrice associée de Key People, cabinet spécialisé dans la création et l'animation de clubs de dirigeants. À partir de 2002, elle devient conseillère en communication de Patrick Devedjian au Ministère des libertés locales puis au Ministère de l'industrie, puis conseillère auprès du ministre chargé de la mise en oeuvre du Plan de relance.
De 2007 à 2012, elle est directrice de cabinet du président du Conseil Général des Hauts-de-Seine. En 2012, elle crée l'agence LBP conseil en développement local, pour les entreprises et les collectivités. En février 2014, elle devient Directrice générale de Defacto, Etablissement public de gestion, d'animation et de promotion de La Défense.

Parcours politique

En mars 2015, elle est élue conseillère départementale de Mantes-La-Jolie et devient vice-présidente du conseil départemental des Yvelines, en charge de l'économie, la formation professionnelle, l'enseignement supérieur et l'interdépartementalité. En décembre 2015, elle est également élue conseillère régionale de la région Ile-de-France. Au 1er janvier 2018, elle démissionne de son mandat régional, incompatible avec sa nouvelle fonction : nommée par le préfet de la Région Ile-de-France directrice générale par intérim de Paris La Défense, elle est chargée de mettre en route le nouvel établissement public local issu de la fusion de Defacto et de l'EPADESA, en application de la loi du 25 décembre 2017.

Bilingue en anglais et espagnol, Marie-Célie Guillaume a grandi dans un environnement international et a vécu en Angleterre, au Canada, en Argentine et aux Etats-Unis.
Elle est depuis octobre 2016 présidente du Réseau international des quartiers d'affaires.

Beaucoup d'atouts

Marie-Célie Guillaume a commenté : "Je remercie les administrateurs et plus particulièrement le président de Paris La Défense, Patrick Devedjian, pour leur confiance renouvelée. J'y vois la reconnaissance du travail réalisé et je veux rendre hommage à l'engagement et au professionnalisme des équipes de Defacto qui ont su, en quelques années, transformer le quartier d'affaires pour en faire un lieu de vie attractif. Aujourd'hui, nous sommes à un tournant historique avec la réunion des métiers d'aménageur et d'exploitant au sein d'un établissement local, émanation des collectivités qui assurent désormais pleinement le financement et la responsabilité de ce territoire hors norme. A l'heure du Brexit, nous avons beaucoup d'atouts, mais également des défis considérables à relever pour être au rendez-vous : l'indispensable modernisation des infrastructures du quartier, le développement de nouveaux services pour favoriser la mixité, l'intégration de l'innovation dans l'écosystème de La Défense mais également dans notre façon de faire notre métier d'aménageur et d'exploitant... Nous vivons une époque de mutations extraordinaires : mutations de la société, des modes de travail, des modes de vie et de consommation..."

Et de conclure : "Paris La Défense, quartier d'affaires créé il y a soixante ans et organisé selon les modes de travail du XXe siècle, doit accomplir sa propre mue. C'est la condition sine qua non pour continuer à demeurer un pôle d'attractivité et de croissance pour notre pays. Consciente de la responsabilité qui m'est confiée et confiante dans la capacité collective des collaborateurs de Paris La Défense à porter ce projet, j'accepte cette mission avec enthousiasme".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.