Mark Zuckerberg assure être toujours la bonne personne à la tête de Facebook

Chargement en cours
Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, le 14 juillet 2017 à Sun Valley (Idaho) aux États-Unis
Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, le 14 juillet 2017 à Sun Valley (Idaho) aux États-Unis
1/2
© AFP

AFP, publié le mercredi 04 avril 2018 à 23h46

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, empêtré dans un scandale retentissant sur les données personnelles de ses utilisateurs, a assuré mercredi être toujours la bonne personne pour diriger le groupe malgré des "erreurs" commises par le passé.

Interrogé sur le fait de savoir s'il était toujours la bonne personne à la tête du réseau lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, il a répondu "oui", et ce, malgré les "erreurs" qu'il a une nouvelle fois reconnues, concernant la protection des données personnelles ou la lutte contre les manipulations politiques. 

"Je pense que nous aurions dû mieux faire depuis longtemps", a aussi dit Mark Zuckerberg, qui a promis d'aller s'expliquer en personne le 11 avril devant des parlementaires américains, très remontés contre le groupe.

Facebook a enchaîné communiqués et interviews récemment pour tenter de redorer son image, fortement ébranlée par plusieurs polémiques, dont la dernière en date autour de la firme britannique Cambridge Analytica, qui est accusée d'avoir récupéré à leur insu les données de plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs pour les utiliser à des fins politiques. Le groupe a indiqué mercredi que "jusqu'à 87 millions" d'usagers avaient pu être concernés.

"Je pense que la vie, c'est apprendre des erreurs", a dit aussi M. Zuckerberg, qui s'est une nouvelle fois engagé "à faire mieux à l'avenir" même si "aucune mesure de sécurité ne sera parfaite".

"Nous devons avoir une vue plus large de notre responsabilité", a-t-il encore dit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.