Marks & Spencer va supprimer 7.000 emplois dans le monde

Marks & Spencer va supprimer 7.000 emplois dans le monde©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 août 2020 à 11h25

Les départs se feront essentiellement sur base volontaire ou par des départs anticipés à la retraite, assure la chaîne de magasins...

Marks & Spencer va réduire ses effectifs... Victime du Covid-19, l'enseigne britannique de prêt-à-porter et de produits alimentaires a annoncé ce mardi la suppression de 7.000 emplois au cours des trois prochains mois. Ces réductions d'effectifs se feront surtout sur une base volontaire ou par des départs anticipés à la retraite, indique le groupe qui emploie 80.000 personnes dans le monde.

La chaîne de magasin précise que les suppressions d'emplois affecteront notamment les magasins au Royaume-Uni ou encore le personnel d'encadrement. "Parallèlement, nous prévoyons de créer un certain nombre de nouveaux emplois alors que nous investissons dans le traitement des commandes en ligne", a ajouté le groupe dans un communiqué.

"En mai, nous avons présenté nos plans pour tirer les leçons de la crise, accélérer notre transformation et créer une entreprise plus forte et plus agile dans un monde où certaines habitudes de nos clients ont changé à jamais. Trois mois plus tard, notre programme 'Never the Same Again' progresse ; même si les perspectives sont incertaines et nous restons prudents", a commenté le directeur général de Marks & Spencer Steve Rowe.

Baisse de la fréquentation des magasins

Début juillet, Marks & Spencer avait déjà annoncé 950 suppressions d'emplois. Les postes supprimés concernaient surtout les fonctions support dans ses activités immobilières et dans son réseau de gestion des magasins.

Selon Marks & Spencer, les affaires ont été affectées par les mesures de distanciation et une baisse de fréquentation dans ses magasins de centre-ville ou dans les centres commerciaux. Les chiffres d'activité sont en forte baisse cet été avec une chute de 10% des ventes entre début juin et début août. Le groupe souligne des difficultés notamment dans sa branche d'habillement et de produits pour la maison, avec un chiffre d'affaires en recul de 29,9% sur la période.

Mais dans cette branche, la chaîne de magasins indique que la vente en ligne a enregistré une forte hausse de 39,2% par rapport à l'année dernière, grâce notamment à ses investissements pour augmenter ses capacités de distribution. Avec le recours au télétravail et l'interdiction des rassemblements, Marks and Spencer a par ailleurs noté un basculement vers les achats de vêtements de loisirs ou de détente.

Partenariat avec Ocado

"L'un des axes centraux de notre stratégie de transformation est de réaliser une part beaucoup plus élevée de ventes via les canaux numériques", a précisé le groupe, alors que les ventes de vêtements et de maison en ligne ont enregistré de solides performances depuis le début de l'année avec 1,9 million de nouveaux clients supplémentaires.

Par ailleurs, les ventes de produits alimentaires ont progressé de 2,5% entre début juin et début aoûts. Marks & Spencer souhaite miser sur la vente en ligne de ses produits alimentaires avec le lancement de son partenariat avec le distributeur alimentaire en ligne Ocado en septembre. Les deux groupes vont créer une coentreprise qui permettra à Marks & Spencer de vendre sur Internet pour la première fois l'intégralité de ses produits alimentaires...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.