Masque dans les lieux publics : où le porter ?

Masque dans les lieux publics : où le porter ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 juillet 2020 à 10h28

Hôtels, refuges de montagne, musées... Le gouvernement serre la vis, face à la multiplication des foyers de contamination.

Le masque est obligatoire depuis ce lundi matin dans les lieux publics fermés, décision du gouvernement pour freiner la poussée récente du coronavirus en France, avec l'apparition de nombreux foyers de contamination, ces fameux "clusters", en Mayenne ou en Bretagne notamment.

"Nous constatons qu'il y a un relâchement", a expliqué Olivier Véran sur franceinfo lundi. "C'est parce que nous constatons qu'il y a des signes inquiétants de reprise de l'épidémie dans certains endroits du territoire national que nous sommes amenés à durcir notre positionnement par rapport au message sanitaire", a poursuivi le ministre de la Santé.

135 euros d'amende

Le port est obligatoire à partir de 11 ans, et les réfractaires risquent une amende de 135 euros. Il est toujours possible de circuler sans masque dans les espaces publics ouverts : dans la rue, les parcs, en mer, sur les chemins de randonnée ou à la plage.

Voici la liste des nouveaux lieux où le port du masque est obligatoire :

- salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas
- restaurants et débits de boissons ;
- hôtels et pensions de famille ;
- salles de jeux ;
- établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
- bibliothèques, centres de documentation ;
- établissements de culte ;
- établissements sportifs couverts ;
- musées ;
- établissements de plein air ;
- chapiteaux, tentes et structures ;
- hôtels-restaurants d'altitude ;
- établissements flottants ;
- refuges de montagne.
- les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.
- magasins de vente, centres commerciaux ;
- administrations et banques ;
- marchés couverts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.