MBDA confirme sa solidité malgré une concurrence américaine plus vive

MBDA confirme sa solidité malgré une concurrence américaine plus vive
Antoine Bouvier, le PDG de MBDA au siège du groupe à Bourges (Centre), le 27 avril 2017

AFP, publié le mardi 27 mars 2018 à 13h10

Le fabricant européen de missiles MBDA vise un objectif "important" de prises de commandes cette année malgré un recul en 2017 et une concurrence américaine renforcée en Europe et au Moyen-Orient.

"2017 a été pour MBDA une excellente année, de nouveau", s'est félicité mardi son PDG Antoine Bouvier lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

Elle marque "la cinquième année consécutive où nous avons un niveau très élevé de prises de commandes", a-t-il ajouté en soulignant que le ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires "très largement supérieur à 1".

En 2017, les commandes se sont élevées à 4,2 milliards d'euros contre 4,7 en 2016, pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards. La marge opérationnelle courante est d'un peu plus de 10%.

Le carnet de commandes ressort au "niveau record de 16,8 milliards d'euros, offrant au groupe des perspectives de croissance soutenue sur les cinq années à venir".

Ces bons chiffres se sont traduits par un millier d'embauches en 2017, le même niveau qu'en 2016, dont environ 500 en France, et MBDA prévoit de recruter encore 1.200 personnes cette année, selon Antoine Bouvier.

Cette bonne performance a été atteinte en dépit d'"une concurrence américaine qui s'est récemment encore renforcée en Europe et au Moyen-Orient", selon la coentreprise d'Airbus (37,5%), BAE Systems (37,5%), et Leonardo (ex-Finmeccanica, 25%).

"On voit depuis quelques mois une concurrence beaucoup plus agressive de nos concurrents industriels américains qui sont fortement soutenus par leur administration", a souligné son patron.

En 2017, le carnet a été garni par des commandes venant de pays dont est issu son actionnariat (France et Royaume-Uni, Allemagne et Italie), avec 1,6 milliard mais surtout par celles en dehors de ces pays à hauteur de 2,6 milliards d'euros.

Côté perspectives, le groupe maintient son objectif de chiffre d'affaires à moyen terme.

"Nous continuons de voir l'avenir avec optimisme et visons comme nous l'avions prévu les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2020", a indiqué Antoine Bouvier. Selon lui, le groupe prévoit "un objectif de prises de commandes important en France en 2018" et "très important" à l'export.

MBDA attend notamment cette année l'entrée en vigueur du contrat d'armement des avions de combat Typhoon destinés au Qatar. "Ce contrat a été signé. L'objectif est qu'il rentre en vigueur en 2018", selon son patron.

Le Qatar a annoncé en septembre dernier un accord pour l'achat de 24 Typhoon, pour un montant de 8 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - MBDA confirme sa solidité malgré une concurrence américaine plus vive
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions
    Statut : refusé --Il y a 5 minutes
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.- 260- fois censuré-repassé
    Ce commentaire, qui respecte la charte, qui ne contient pas d'insulte, de grossièreté, de racisme, de haine, de majuscule, est rejeté systématiquement par un modérateur plus militant que modéré! Et ce depuis 260 fois! C'est dire la volonté de ce personnage de faire obstruction, d'user d'ostracisme à mon endroit, et de participer, à son niveau, pour museler toute opinion non conforme au dogme de la nouvelle religion! Cette personne joue les montre, car le 29 mars, le site sera fermée "pour travaux". Mais dès l'ouverture du nouveau, je redépose une copie, et ce autant de fois que nécessaire. Vive la Liberté d'expression, et non à la dictature de la pensée unique!

    avatar
    g1c0lbert -

    Les modérateurs modèrent; aucun contrôle réel sur les "commentaires" abjects mais des refus de publication ciblés. L'étude sur des dizaines de cas est éclairante.
    Et aujourd'hui se déroule le vote à l'assemblée nationale sur le secret des affaires.